T. Trilby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

T. Trilby

Nom de naissance Thérèse de Marnyhac
Autres noms Marraine Odette, Mme Louis Delhaye
Activités Écrivain
Naissance 12 juillet 1875
Louveciennes, Drapeau de la France France
Décès 18 novembre 1962 (à 87 ans)
La Rochelle, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Romans
Distinctions Chevalier de la Légion d'honneur

Œuvres principales

  • série Les Trilby

T. Trilby, pseudonyme de Thérèse de Marnyhac (1875 - 1962) est une femme de lettres française. Elle a aussi utilisé les pseudonymes Mme Louis Delhaye (nom d'alliance) et Marraine Odette.

Elle a écrit des romans pour la jeunesse principalement, entre 1935 à 1961, illustrés par Manon Iessel, ainsi que des romans pour jeunes femmes. Depuis 1993, les Éditions du Triomphe rééditent ses œuvres[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née d'un père marchand à paris, elle a été éduquée de façon stricte. Pendant la Grande Guerre, elle est infirmière de la Croix-Rouge (et recevra la Légion d'Honneur). La guerre terminée, elle poursuivra son activité à la Croix-Rouge et s'occupera de jeunes filles en difficulté.

En 1899, elle épouse Louis Delhaye, un industriel.

D'une nature optimiste et enthousiaste, elle souhaite, par ses écrits, transmettre aux enfants et aux jeunes gens, les valeurs morales qui lui ont été enseignées. Certains de ses romans ont été couronnés par l'Académie française.

Œuvre[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

  • Printemps perdu - Collection Stella no 29 (1919?)
  • Odette de Lymaille - Collection Stella no 42 (1922?)
  • L'Inutile sacrifice - Collection Stella no 61 (1922)
  • Le Transfuge - Collection Stella no 80 (1923)
  • La Roue du moulin - Collection Stella no 144 (1926)
  • Lulu le petit roi des forains (1935)
  • Dadou gosse de Paris (1936)
  • Moineau la petite libraire (1936)
  • Le Petit Roi malgré lui (1936)
  • Poupoune au pays des navets (1937)
  • Titi la Carotte et sa princesse (1938)
  • Une sainte, des démons et Kiki (1938)
  • D'un palais rose à une mansarde (1939)
  • Coco de France (1940)
  • Le Grand Monsieur Poucet (1941)
  • Madame Carabosse (1943)
  • La Petite Maréchale (1945)
  • Florette ou la rivière des parfums (1946)
  • Totor et Cie (1946)
  • Louna la petite Chérifa (1947)
  • En avant ! (1948)
  • La Princesse Mimosa (1949)
  • Mälasika, petit prince hindou (1949)
  • Au clair de la lune (1950)
  • Le Petit Monsieur Vincent (1951)
  • Vacances et Liberté (1952)
  • La Grande Découverte (1952)
  • Le Capitaine Gribouillard (1953)
  • Boule d´or et sa dauphine (1954)
  • Cordon s'il vous plaît (1955)
  • La Messe (1955)
  • Kounto et ses amis (1956)
  • Paris-Londres (1956)
  • Il était un petit chat (1957)
  • Riki demoiselle de la légion d'honneur (1957)
  • Pique-la-lune (1958)
  • Risque-Tout, Président du Conseil (1958 ?)
  • Marion la Vedette (1959)
  • Leurs excellences Zoupi et Zoupinette (1960)
  • La Princesse héritière (1959)
  • Casse-Cou ou la miraculeuse aventure (1961)

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notices n°: FRBNF35605770 et FRBNF37193785 de la Bibliothèque nationale de France.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Trilby, un auteur à succès pour la jeunesse, Karine-Marie Voyer, Éditions du Triomphe, 1997, broché, 93 p., (ISBN 9782843780097).
  • Grand annuaire des littérateurs, des compositeurs de musique et des artistes peintres et sculpteurs, Paris, J. Denolly, 1922.
  • Dictionnaire des écrivains français pour la jeunesse 1914-1991, de Nic Diament. Éditeur Paris : l'École des loisirs, 783 p., 1993.
  • Bibliothèque nationale de France (voir "Accès au catalogue général de la BnF")
  • Biographie de T. Trilby

Liens externes[modifier | modifier le code]