T-129 ATAK

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
TAI/AgustaWestland T-129 ATAK
Image illustrative de l'article T-129 ATAK
Un T-129 Atak exposé au salon IDEF '07.

Rôle Hélicoptère d'attaque
Constructeur Drapeau : Turquie Drapeau : Italie TAI, Aselsan & Agusta
Premier vol 28 septembre 2009 (T-129 ATAK)
Mise en service Septembre 2012
Nombre construit 3
Équipage
2
Motorisation
Moteur LHTEC T800 (en) (T-129 ATAK)
Nombre 2
Type Turbine
Puissance unitaire 1361 ch
Nombre de pales 5
Dimensions
Image illustrative de l'article T-129 ATAK
Diamètre du rotor 11,9 m
Longueur 14,6 m
Hauteur 3,4 m
Masses
À vide 5 000 kg
Maximale 5 000 kg
Performances
Vitesse de croisière 260 km/h
Vitesse maximale 288 km/h
Plafond 6 100 m
Vitesse ascensionnelle 612 m/min
Distance franchissable 510 km
Distance de convoyage 1 000 km
Armement
Interne 1 canon tri-tube Alenai Difensa TM-197B de 20 mm
Externe 4 points d'emport pour 38 roquettes de 81 mm ou 76 roquettes de 70 mm ou 1 mitrailleuse de 12,7 mm ; 8 missiles antichar AGM-114L Hellfire ou BGM-71 TOW ; ou 2 missiles air-air AIM-92 Stinger (en) (A.129)

Le T-129 Atak est un hélicoptère d'attaque turc dérivé de la version de l'A.129 International développée sous transfert de technologie par Turkish Aerospace Industries (TAI), détentrice de tous les droits liés à la propriété intellectuelle, pour le compte de l'Armée de terre turque.

Conception[modifier | modifier le code]

Le T-129 est une version de l'A.129 International développée sous transfert de technologie par TAI (Turkish Aerospace Industries), détentrice de tous les droits liés à la propriété intellectuelle, pour le compte de l'Armée de terre turque. Plus long que l'A.129, le T-129 utilise surtout une nouvelle turbine Rolls-Royce/Honeywell LHTEC T800 mise initialement au point pour le défunt programme d'hélicoptère de reconnaissance armé RAH-66 Comanche. Le premier des 5 prototypes de cette version a effectué son premier vol le 28 septembre 2009

Les versions réalisées[modifier | modifier le code]

  • T-129 est un hélicoptère d'attaque turc ayant pour base le A-129 international. Il sera construit et assemblé par TAI en Turquie. Les 30 premiers seront TUC-1, avec les appareils suivants seront TUC-2.
  • T-129 TUC-1 aura un ordinateur de mission autochtone, des contre mesure électronique national, Aselsan AselFLIR-300, casque de système de repérage Thales, et de missiles étrangers (soit Hellfire II ou Spike ER).
  • T-129 TUC-2 aura un ordinateur de mission autochtone, contre mesure national, Aselsan AselFLIR-300, casque système de repérage Aselsan AVCI, missile anti-char Roketsan UMTAS, et roquette à guidage laser Cirit Roketsan.
  • T129A est la désignation de l'armée turque pour la variante de soutien au combat du T129, neuf qui sera construit par le TAI.
  • T129B est la désignation de l'armée turque pour la variante multi-rôle du T129, 51 qui sera construit par le TAI.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la Turquie Turquie : 60 T-129A/B en commande ferme (livraison à partir de 2012) + 41 en option. Les A seront modernisés en B.
  • Drapeau du Pakistan Pakistan : 15 T-129B sont commandés par l'armée pakistanaise, les négociations continuent sur le financement[1],[2].
  • Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan : 60 T-129A/B sont commandés par l'armée azérie pour une production locale[3].

Exportation potentielle[modifier | modifier le code]

Plusieurs pays sont intéressés par le T-129 Atak :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :