Túpac Katari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Túpac.
Wiphala de Túpac Katari

Túpac Katari (c. 1750- novembre 1781), né Julián Apasa Nina, est un des leaders de la révolte indienne en Bolivie de 1781 face à l'occupation coloniale espagnole. Plusieurs mouvements indianistes aymara ont érigé à partir des années 1970 sa figure comme un emblème de leur lutte contre le gouvernement central bolivien.

Siège de La Paz[modifier | modifier le code]

Membre du peule aymara, Apasa prit le nom de « Tupac Katari » en l'honneur de Tomas Katari et de Túpac Amaru II, qui mena à la même époque une rébellion indienne sur les terres de l'actuel Pérou. Túpac Katari leva une armée d'environ 40 000 hommes et tint un siège devant la ville de La Paz en 1781. Celui-ci fut finalement brisé par les troupes coloniales espagnoles.

Rejoint par Andrés Túpac Amaru, le neveu de Túpac Amaru II, il tenta à nouveau de prendre la ville au cours de la même année lors d'un siège de plusieurs mois. Finalement capturé, il est écartelé en novembre 1781 et aurait déclaré avant sa mort : « Vous ne faites que me tuer, un jour je reviendrai, et je serai des millions » (propos également attribués à Túpac Amaru II).

Liens externes[modifier | modifier le code]