Téos (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Téos.
Téos
(grc) Τέως)
L'odéon
L'odéon
Localisation
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Province İzmir
District Seferihisar
Région de l'Antiquité Ionie
Coordonnées 38° 10′ 38″ N 26° 47′ 07″ E / 38.177306, 26.78526338° 10′ 38″ Nord 26° 47′ 07″ Est / 38.177306, 26.785263  

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Téos
Téos

Téos (ou Théos ou Teo, en Grec : Τέως) est une ville de l'Antiquité située sur la côte de l'Ionie au nord d'Éphèse et à environ 40 kilomètres au sud-ouest de l'actuelle İzmir, près de port de Sığacık en Turquie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée au cours du Ier millénaire av. J.‑C. par des colons venus de Thessalie et d'Athènes, cette cité ionienne passe sous la domination des Perses après la chute de Crésus. Cyrus envoie en effet Harpage soumettre les villes grecques qui étaient auparavant sous le contrôle de la Lydie, ce qui entraîne l'exode d'une partie de la population entre 545 et 540 av. J.-C. vers la Thrace en particulier où elle participe à la refondation d'Abdère. Téos fait partie de la Dodécapole ionienne et s'engage ainsi dans la révolte contre la domination perse organisée par la cité de Milet et son tyran Aristagoras. Elle est membre ensuite de la Ligue de Délos en 476 av. J.-C. Au IIe siècle av. J.-C. est construit dans cette cité, qui reste prospère malgré les troubles du monde hellénistique, le plus grand temple du monde antique consacré à Dionysos, sous la direction de l'architecte Hermogène. Ce temple, en partie reconstitué, est consacré au culte de Tibère à l'époque romaine puis à celui de l'empereur Hadrien.

Le port de Sığacık.

La cité possède deux ports, le principal au sud, aujourd'hui ensablé, et un plus secondaire au nord toujours utilisé de nos jours par les pêcheurs de Sığacık.

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Anacréon, poète lyrique du VIe siècle avant J.C. était né à Téos[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de la littérature grecque, Suzane Saïd, Monique Trédé et Alain Le Boulluec, Presses Universitaires de France, 2010.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]