Télégraphone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brevet US de Valdemar Poulsen pour un enregistreur magnétique à fil.

Le télégraphone fut inventé par Valdemar Poulsen en 1898. Cet appareil fut le premier à utiliser le principe de l'enregistrement magnétique, c'est-à-dire la magnétisation d'un support se déplaçant devant une tête d'enregistrement.

Le télégraphone

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le premier télégraphone utilisait un fil d'acier comme support magnétique.

Ce fil d'épaisseur 0,5 à 1mm était enroulé autour d'une bobine. Lorsque la bobine tournait, le fil défilait devant une tête d'enregistrement (bobine) qui magnétisait le fil localement.

Pour lire le son, une tête de lecture, (qui peut être la même que la tête d'enregistrement) transforme les variations du champ magnétique de la bande en signal électrique.

Brevet[modifier | modifier le code]

Poulsen obtient le brevet du télégraphone en 1898, et avec son assistant, Peder O. Pedersen, ils développèrent plus tard d'autres enregistreurs magnétiques qui utilisaient des fils d'acier, des bandes, ou des disques. Aucun de ces appareils n'avait d'amplification électronique, mais le signal enregistré était suffisamment fort pour être entendu dans un écouteur ou même transmis sur un fil téléphonique.

Lors de l'exposition universelle de 1900 à Paris, Poulsen enregistra la voix de l'empereur François-Joseph Ier d’Autriche, il s'agit du plus vieil enregistrement magnétique audio[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 1900 World Exposition recording of Emperor Franz Joseph of Austria. (enregistrement audio)

Liens externes[modifier | modifier le code]