Système manivelle-cadre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un mécanisme idéalisé en action.
Une pompe à eau qui a recours au système manivelle-cadre. Le piston, vertical, est relié à un volant d'inertie.

Un système manivelle-cadre (en anglais américain : scotch yoke, littéralement « joug écossais » ; en anglais britannique : donkey crosshead, littéralement « crosse de l'âne ») sert à convertir le mouvement linéaire d'une règle coulissante en un mouvement rotatif, et vice-versa. Une pièce en mouvement alternatif, par exemple un piston, est directement attachée à un galet coulissant qui est lui-même relié à une pièce en mouvement rotatif. Le mouvement du piston suit une loi sinusoïdale en fonction du temps si la vitesse de rotation est constante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Scotch yoke » (voir la liste des auteurs)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]