Système XX/X0 de détermination sexuelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le système X0 de détermination du sexe est un système utilisé par les sauterelles, les criquets, cafards et quelques autres espèces d'insectes pour le déterminisme du sexe de leur descendance. Dans ce système, il n'y a qu'un chromosome sexuel, appelé chromosome X. Les mâles ont un chromosome X (X0) alors que les femelles en ont deux (XX). Le zéro (parfois, remplacé par la lettre O) correspond à l'absence du second chromosome X. Les gamètes maternels contiennent toujours un chromosome X ce qui fait que le sexe des descendants est déterminé par le mâle. Les spermatozoïdes contiennent soit un chromosome X soit aucun.

Dans l'une des variantes de ce système, certaines espèces sont hermaphrodites avec deux chromosomes sexuels (XX) et mâles avec un seul chromosome (X0). L'organisme modèle Caenorhabditis elegans, un nématode fréquemment utilisée en recherche biologique, utilise un tel système.

Quelques espèces de Drosophila ont des mâles X0[1]. Il est apparu après la perte du chromosome Y.

Chez l'Humain[modifier | modifier le code]

Chez l'être humain, le fait d'avoir un unique chromosome X est connu comme le syndrome de Turner.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) PATTERSON JT et STONE WS, Evolution in the Genus Drosophila,‎ 1952

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]