Système 1 / Système 2 : Les deux vitesses de la pensée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thinking, Fast and Slow est un livre publié en 2011 par le prix Nobel d'économie Daniel Kahneman, qui résume les recherches qu'il a effectué au fil des décennies, souvent en collaboration avec Amos Tversky. Il couvre les trois phases de sa carrière: ses travaux de jeunesse sur les biais cognitifs, son travail sur la théorie des perspectives, et ses travaux ultérieurs sur le bonheur.

La thèse centrale du livre est la dichotomie entre deux modes de pensée: le système 1 rapide, instinctif et émotionnel et le système 2 plus lent, plus réfléchi et plus logique. Le livre définit les biais cognitifs associés à chacun de ces modes de pensée, en commençant par les propres recherches de Daniel Kahneman sur l'Aversion à la perte. Du cadrage des choix en passant par la substitution, le livre met à profit plusieurs décennies de recherche universitaire pour montrer que nous avons trop confiance dans le jugement humain[1].

Réception du livre[modifier | modifier le code]

Dans le Journal of Economic Literature, l'économiste Andrei Shleifer juge que la publication de cet ouvrage constitue un événement intellectuel majeur[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Chavagneux, « Système 1, système 2 . Les deux vitesses de la pensée », Alternatives économiques, no 317,‎ octobre 2012 (lire en ligne)
  2. (en) Andrei Shleifer, « Psychologists at the Gate : A Review of Daniel Kahneman's Thinking, Fast and Slow », Journal of Economic Literature, vol. 50, no 4,‎ décembre 2012