Système éducatif suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Système éducatif en Suisse
Système éducatif
Langue de scolarisation Français - Allemand - Italien - Romanche
Budget  
· Montant 26,8 milliards CHF (2006)
Indicateurs
Taux d'alphabétisation (2003)  
· Général 99 %
· Hommes 99 %
· Femmes 99 %
Scolarisation  
· Primaire 788 072 élèves
· Secondaire 329 890 élèves
· Supérieur 225 862 élèves
Diplômés (2007)  
· Secondaire 90 249 élèves
· Supérieur 60 032 élèves

Les compétences des autorités fédérales suisses sont limitées pour l'école obligatoire, laquelle comprend le primaire et le secondaire pour la partie qui concerne des élèves jusqu'à 16 ans. Pour ces secteurs, il est en conséquence peu approprié de parler de système éducatif suisse. En effet, même si des tentatives d'harmonisation ont d'ores et déjà abouti, il est légitime de considérer que la Suisse compte 26 systèmes éducatifs, soit un par canton.

Le concordat sur la coordination scolaire de 1970 est la base légale de la coopération intercantonale dans le domaine de l’éducation et définit des caractéristiques structurelles importantes de l’école obligatoire (âge d’entrée à l’école, durée de la scolarité obligatoire). D'autres accords conclus dans les années 1980 et 1990 permettent quant à eux d’assurer la reconnaissance des diplômes de fin d’études à l’échelon national ainsi que la mobilité sur l’ensemble du pays au niveau de l’enseignement post-obligatoire[1].

La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) a négocié un nouveau concordat sur l'harmonisation scolaire (projet HarmoS) de 2001 à 2007, et le 21 mai 2006, le peuple suisse s'est prononcé en faveur d'une uniformisation du système éducatif au niveau fédéral. Le concordat doit maintenant être ratifié par les cantons.

Pour simplifier, il est cependant possible pour présenter schématiquement le système suisse d'éducation de le diviser en trois niveaux :

  1. le primaire (divisions élémentaire et moyenne)
  2. le secondaire,
  3. le tertiaire.

L'école obligatoire constitue la base du système scolaire suisse. Celle-ci dure généralement neuf ans. Elle est répartie entre le degré primaire et le degré secondaire I. Dans la plupart des cantons, le degré primaire dure 6 ans. Le degré secondaire I y fait suite, généralement pour une durée de 3 ans. Avec lui s'achève l'obligation scolaire.

Comme préparation au niveau primaire, on distingue le degré préprimaire. Aussi appelée école élémentaire, ce degré ne fait pas partie de la scolarité obligatoire. Le degré secondaire est lui aussi subdivisé en deux parties, l'une faisant partie de l'école obligatoire, l'autre plus.

Degré préprimaire[modifier | modifier le code]

  • Le degré préprimaire (école maternelle ou école enfantine) est non-obligatoire et prépare les enfants à la scolarité obligatoire et est un droit dont jouissent les enfants dans tous les cantons qui le proposent.
Suisse romande et Tessin
Canton Préscolaire Âge
Berne 2 degrés 4-5 ; 5-6
Fribourg 2 degrés 4-5 ; 5-6
Genève 2 degrés 4-5 ; 5-6
Jura 2 degrés 4-5 ; 5-6
Neuchâtel 2 degrés 4-5 ; 5-6
Tessin 3 degrés 3-4 ; 4-5 ; 5-6
Valais 2 degrés 4-5 ; 5-6

Les 18 autres cantons alémaniques ont leur propre système scolaire.

Degré primaire[modifier | modifier le code]

  • Dans la plupart des cantons, le degré primaire (école primaire) dure 6 ans.
Suisse romande et Tessin
Canton Primaire Âge
Berne 6 degrés 6-7 ; 7-8 ; 8-9 ; 9-10 ; 10-11 ; 11-12
Fribourg 6 degrés 6-7 ; 7-8 ; 8-9 ; 9-10 ; 10-11 ; 11-12
Genève 6 degrés 6-7 ; 7-8 ; 8-9 ; 9-10 ; 10-11 ; 11-12
Jura 6 degrés 6-7 ; 7-8 ; 8-9 ; 9-10 ; 10-11 ; 11-12
Neuchâtel 5 degrés 6-7 ; 7-8 ; 8-9 ; 9-10 ; 10-11
Tessin 5 degrés 6-7 ; 7-8 ; 8-9 ; 9-10 ; 10-11
Valais 6 degrés 6-7 ; 7-8 ; 8-9 ; 9-10 ; 10-11 ; 11-12
Vaud 8 degrés 4-5 ; 5-6 ; 6-7 ; 7-8 ; 8-9 ; 9-10 ; 10-11 ; 11-12

Les 18 autres cantons alémaniques ont leur propre système scolaire.

Degré secondaire I[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Degré secondaire I.
  • Le degré secondaire I y fait suite, généralement pour une durée de 3 ans. Avec lui s'achève l'obligation scolaire.
Suisse romande et Tessin
Canton Secondaire I Nom Âge
Berne 3 degrés École secondaire 12-13 ; 13-14 ; 14-15
Fribourg 3 degrés Cycle d'orientation 12-13 ; 13-14 ; 14-15
Genève 3 degrés Cycle d'orientation 12-13 ; 13-14 ; 14-15
Jura 3 degrés École secondaire 12-13 ; 13-14 ; 14-15
Neuchâtel 4 degrés École secondaire 11-12 ; 12-13 ; 13-14 ; 14-15
Tessin 4 degrés Scuola media 11-12 ; 12-13 ; 13-14 ; 14-15
Valais 3 degrés Cycle d'orientation 12-13 ; 13-14 ; 14-15
Vaud 3 degrés (dès le 1er août 2013) École secondaire 12-13 ; 13-14 ; 14-15

Les 18 autres cantons alémaniques ont leur propre système scolaire.

Degré secondaire II[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Degré secondaire II.
  • Maturités : Le gouvernement suisse et les cantons ont décidé, en 1995, de réformer la maturité gymnasiale. La nouvelle réglementation prévoit un seul type de maturité, une réduction du nombre de matières d'études et d'examens ainsi qu'un travail de maturité. Ces réformes ont été concrétisées à partir de 2003. En 1993 déjà, avec l'introduction de la maturité professionnelle, le gouvernement et les cantons ont exprimé leur volonté d'améliorer les conditions générales de la formation professionnelle. La maturité professionnelle est basée sur la pratique et doit permettre aux diplômés d'entamer des études dans une haute école spécialisée. Il existe actuellement six maturités professionnelles différentes: technique, commerciale, artisanale, artistique, santé-sociale, et technico-agricole.
Suisse romande et Tessin
Canton Secondaire II Nom Âge
Berne 3 degrés Gymnase 15-16 ; 16-17 ; 17-18
4 degrés École supérieure de commerce 15-16 ; 16-17 ; 17-18 ; 18-19
3 degrés École de maturité professionnelle 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École de maturité spécialisée 15-16 ; 16-17 ; 17-18
Fribourg 4 degrés Collège / Gymnase 15-16 ; 16-17 ; 17-18 ; 18-19
3 degrés École supérieure de commerce 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École de culture générale 15-16 ; 16-17 ; 17-18
Genève 4 degrés Collège 15-16 ; 16-17 ; 17-18 ; 18-19
4 degrés École supérieure de commerce 15-16 ; 16-17 ; 17-18 ; 18-19
3-5 degrés Centre de formation professionnelle 15-16 ; 16-17 ; 17-18 ; 18-19 ; 19-20
3 degrés École de culture générale 15-16 ; 16-17 ; 17-18
Jura 3 degrés Lycée 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École supérieure de commerce 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École de culture générale 15-16 ; 16-17 ; 17-18
Neuchâtel 3 degrés Lycée 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École supérieure de commerce 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École de degré diplôme 15-16 ; 16-17 ; 17-18
Tessin 4 degrés Liceo 15-16 ; 16-17 ; 17-18 ; 18-19
4 degrés Scuola cantonale di commercio 15-16 ; 16-17 ; 17-18 ; 18-19
3 degrés Scuola di diploma 15-16 ; 16-17 ; 17-18
Valais 5 degrés Collège 14-15 ; 15-16 ; 16-17 ; 17-18 ; 18-19
3 degrés École supérieure de commerce 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École de culture générale 15-16 ; 16-17 ; 17-18
Vaud 3 degrés École de maturité (Gymnase) 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École de culture générale (Gymnase) 15-16 ; 16-17 ; 17-18
3 degrés École de commerce (Gymnase) 15-16 ; 16-17 ; 17-18

Enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Études supérieures en Suisse.

L'enseignement supérieur est également appelé degré tertiaire de l'éducation. L'offre de formation à ce niveau en Suisse est très importante. Elle se divise principalement en deux domaines, celui des hautes écoles et celui de la formation professionnelle supérieure.

  • Le domaine de la formation professionnelle supérieure est constitué par toutes les autres formations de degré tertiaire préparant au brevet fédéral ou au diplôme fédéral. La formation professionnelle supérieure se caractérise par une offre large et diversifiée d'institutions privées.

Compétences dans le domaine de la formation[modifier | modifier le code]

Dans l'esprit du « fédéralisme coopératif », la Confédération suisse et les cantons se répartissent les compétences dans le domaine de l'enseignement. D'une façon générale, les 26 cantons jouissent d'une grande autonomie. Celle-ci varie toutefois selon le type d'institution et le niveau d'étude à l'intérieur du système suisse d'éducation.

Au niveau du préprimaire (jardin d'enfant) et à celui de l'école obligatoire (degré primaire + degré secondaire I), les cantons sont seuls responsables. La Confédération veille toutefois à ce que le droit à un enseignement primaire répondant à certaines exigences de qualité et au principe de gratuité soit respecté.

Au degré secondaire II, la Confédération a la responsabilité de la formation professionnelle. La reconnaissance des certifications est fédérale: certificat fédéral de capacité et maturité professionnelle.

L'enseignement général du degré secondaire II, en particulier les gymnases, est quant à lui sous la responsabilité des cantons. Les examens de maturité qui marquent la fin des études gymnasiales sont du ressort des cantons. Les maturités gymnasiales sont reconnues ou non par la Confédération. Les certificats témoignent ainsi que leurs détenteurs possèdent les connaissances et les aptitudes générales nécessaires pour entreprendre des études universitaires. Des écoles privées, non reconnues par la Confédération, préparent directement à l'examen suisse de maturité.

Au niveau de l'enseignement supérieur ou du degré tertiaire de l'éducation, les compétences sont également partagées. Selon la Constitution fédérale de 1999, la Confédération légifère sur la formation professionnelle supérieure. Elle a ainsi la responsabilité de la formation professionnelle supérieure et des HES. En outre, les deux écoles polytechniques relèvent de sa compétence, de même que l'encouragement de la recherche. Les cantons, quant à eux, ont la responsabilité de leur université, au nombre de dix. Celles-ci sont financièrement soutenues par la Confédération.

(Source : La politique de l'éducation tertiaire suisse. Rapport national de la Suisse, remis à l'OCDE par la Confédération et les cantons, Berne 2002)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]