Système éducatif russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le jour de la rentrée scolaire appelée Journée de la connaissance.

Le système éducatif russe, et l'éducation en Russie sont principalement fournis par l'État, régularisés par le Ministère de l'enseignement et de la science. Les autorités locales réglementent l'éducation dans le cadre des lois fédérales. Néanmoins, le droit à l'instruction est garantit par l'article 43 de la Constitution[1]. En 2004, les dépenses de l'État pour l'éducation s'élevait à 3,6 % du PIB, soit 13 % du budget de l'État[L1 1]. Les établissements privés représentent 1 % de pré-inscription à l'école[L1 1], de 0,5 % du taux de scolarisation primaire[n 1].

Avant 1990, dans le système éducatif soviétique, l'instruction était obligatoire de 7 ans jusqu'à 16 ans et, était gratuite.

Le taux d'alphabétisation en Russie, est depuis 2008 de 100 %[2] pour les 15-24 ans, et a donc augmenté depuis 2002.


Taux d'alphabétisation[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 2002, le taux d'alphabétisation est de 99,4 %, avec 99,7 % d'hommes et 99,2 % de femmes[3]. Sur toute la population de plus de 15 ans 16,0 %, soit 17 6 millions de personnes, sont présentes dans le premier cycle de l'enseignement ou dans le niveau supérieur, 47,7 % ont terminées l'enseignement secondaire (10-11 ans), 26,5 % ont terminées l'école intermédiaire (9-8ans) et 8,1 % ont terminées l'enseignement primaire. Les plus forts taux de l'enseignement supérieur sont enregistrés chez les femmes âgées de 35-39 ans soit 24,7 %, et 19,5 % pour les hommes de la même tranche d'âge[4].

Depuis 2009, 97 % de femmes et 97 % d'hommes sont dans l'enseignement primaire public[5], 85 % sont scolarisées dans l'enseignement secondaire[6].

Principe[modifier | modifier le code]

Le droit à l'instruction, la gratuité sont assurés par l'article 43 de la constitution :

  1. « Chacun a droit à l'instruction. »
  2. « L'accès général à l'enseignement préscolaire, élémentaire général et secondaire professionnel et sa gratuité sont garantis dans les établissements d'enseignement d'État et municipaux et les entreprises. »
  3. « Chacun a droit, sur la base du concours, de recevoir gratuitement l'enseignement supérieur dans les établissements d'enseignement d'État ou municipaux et les entreprises. »
  4. « L'enseignement général élémentaire est obligatoire. Les parents ou les personnes qui les remplacent s'assurent que les enfants reçoivent l'enseignement général élémentaire. »
  5. « La Fédération de Russie établit les normes fédérales d'enseignement d'État, aide les diverses formes d'enseignement et d'autoenseignement. »


Organisation et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Il y a deux types d'écoles, l'école d'enseignement général où l'on apprend plusieurs matières, et celles où l'on se spécialise dans quelques matières.

Chaque année, l'école commence le 1er septembre, il est appelé Journée de la connaissance.

Un cours dure 40 à 45 minutes, et un élève est noté sur un système de cinq points, la meilleure note est « un cinq ». Les bons élèves sont encouragés par des diplômes d’honneur, et après avoir terminé l’école, ils reçoivent des médailles d’or ou de l’argent. Si un élève étudie mal ou s’il est fautif en quelque chose, on peut lui faire une réprimande orale, noter une observation dans le carnet, convoquer ses parents à l’école ou même l’exclure de l’école. Les mauvais élèves peuvent aussi redoubler l’année scolaire.

Les établissements disposent de vestiaires, d’une salle de sport, d’une cantine, d’une bibliothèque et d'un atelier.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Même si, l'école n'est obligatoire qu'à partir de 7 ans, l’école maternelle accueille les enfants de 3 à 6-7 ans, pour les préparer aux apprentissages fondamentaux sont la lecture, l’écriture, le calcul, la musique et le dessin. C’est une période préparatoire à l’enseignement élémentaire: le but est la socialisation et la mise en place du langage.

Les élèves restent dans la même école[n 2] et gardent le même instituteur.

À l'age de 7 ans, les enfants entrent en 1re classe, et à 15-16 ans alors qu'ils sont en 9e ils passeront à la fin de cette année scolaire un examen de mathématiques, de russe et deux autres matières au choix[n 3]

Primaire:

  • 1re classe
  • 2e classe
  • 3e classe
  • 4e classe

Secondaire:

  • 5e classe
  • 6e classe
  • 7e classe
  • 8e classe
  • 9e classe (épreuve)
  • 10e classe
  • 11e classe (examen ЕГЭ[n 4])

L'examen ЕГЭ regroupe les mathématiques, le russe, la littérature et deux autres matières. Si un élève réussit son examen, il obtient un « diplôme de fin d’études », équivalent au Baccalauréat français. Avec ce diplôme un jeune peut s’inscrire à la faculté choisie ou participer aux concours.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

Du au , une conférence internationale s'est réuni pour débattre de l'éducation[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Education for all by 2015: Will we make it?[modifier | modifier le code]

  1. a et b p. 348

Notes[modifier | modifier le code]

  1. et 17 % des étudiants de niveau universitaire.
  2. il n’y a pas de réelle séparation entre le primaire et le secondaire.
  3. équivalent du brevet des collèges français, avec deux matières comme pour le BEP.
  4. équivalent de la Terminale et du baccalauréat.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]