Système éducatif nord-coréen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Écolières à Pyongyang.

Le système éducatif nord-coréen est fortement centralisé et sous le contrôle de l'État.

L'enseignement est gratuit et obligatoire en Corée du Nord pendant onze années, de 6 à 17 ans, et est sanctionné par l'obtention d'un diplôme de fin d'études secondaires. Selon les données officielles et d'autres sources extérieures le taux d'alphabétisation (99 %) [1] est aussi élevé qu'en Europe et en Amérique du Nord.

Les matières de base de l'enseignement sont le coréen, les mathématiques, le sport, le dessin, la musique, les sciences, ainsi que l'étude des idées du juche, la pensée de Kim Il Sung, fortement valorisée.

Les élèves coréens portent un uniforme composé d'un pantalon bleu, d'une chemise blanche et d'un foulard rouge, et doivent se présenter ainsi le matin dans la cour des écoles pour réciter un serment de fidélité à Kim Jong-Eun, lui jurant « fidélité jusqu'à la mort » [2].

Deux langues étrangères sont étudiées au cours de l'enseignement secondaire (principalement, le russe ou l'anglais en première langue, auxquels s'ajoutent notamment le japonais et le mandarin en seconde langue). L'institut des langues étrangères de Pyongyang dispense également des cours de français, espagnol, allemand et arabe.

La principale université du pays est l'université Kim Il-sung. Les 280 établissements d'enseignement supérieur du pays accueillent 300 000 étudiants. À partir des années 1960 des étudiants étrangers ont été accueillis (notamment maliens, angolais, vietnamiens, russes et ressortissants d'Europe de l'Est).

Créé le 26 janvier 2005, le Fonds d'enseignement de Corée (FEC ou KEF en anglais) est officiellement un « organisme légal non-gouvernemental » qui vise à encourager une aide financière et matérielle non gouvernementale au développement de l'enseignement en Corée du Nord[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « CIA World Factbook - Korea, North - People », CIA,‎ 4 octobre 2007 (consulté le 12 octobre 2007)
  2. ce serment a été montré dans le documentaire britannique Les demoiselles de Pyongyang, réalisé en accord avec les autorités nord-coréennes
  3. (fr) « Le Fonds d'enseignement de Corée », Naenara, l'agence officielle de presse de la Corée du Nord,‎ 13 juin 2005 (consulté le 12 octobre 2007)