Système éducatif brésilien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le système éducatif brésilien est décentralisé et composé d’institutions publiques et d’établissements privées. Le Ministère de l'Éducation (MEC) contrôle l’enseignement au niveau national, secondé par le Conseil National de l’Éducation.

L'enseignement est obligatoire pour tous les enfants âgés de 6 à 14 ans et il se divise en éducation de base (l'éducation infantile, l'enseignement fondamental et le moyen) et supérieure. L'éducation publique est gratuite à tous les niveaux et sa responsabilité se répartit entre les états, le district fédéral et les municipalités.

Brève Histoire[modifier | modifier le code]

Le modèle éducationnel apporté par les portugais à l'époque de la colonisation n'a pas souffert des modifications importantes jusqu'à l'indépendance du pays. En 1827, une loi établie exigeait la création d'écoles primaires dans toutes les villes et les villages plus populeux. Malheureusement, l'absence d'un centre de formulation de la politique éducationnel a retardé le développement de l'éducation populaire. À partir de 1932, il commence un mouvement d’une ample réforme de l'éducation nationale. À cette époque, les premières universités brésiliennes ont été créées, ainsi que grandes réformes de l'enseignement. En 1961, la première Loi des Directives et Bases de l’Éducation (LDB) a été promulguée, et plusieurs changements importants se sont produits, tels comme la création d'agences d'aide à la recherche et aux cycles supérieurs, et l'augmentation des années d’étude obligatoire de quatre à huit ans.

La seconde LDB a été promulguée en 1971, en élargissant considérablement les responsabilités du Pouvoir Public concernant l'éducation. L’actuelle LDB a été sanctionnée par le président Fernando Henrique Cardoso et par le Ministre de l'Éducation Paulo Renato le 20 décembre 1996. Basée sur le droit universel à l'éducation pour tous, LDB de 1996 a apporté divers changements concernant les lois précédentes, comme l'inclusion de l'éducation infantile (crèches et école maternelle) comme première étape de l'éducation de base.

Les niveaux d'enseignement[modifier | modifier le code]

Les niveaux d’enseignement sont constitués par : l’éducation basique (qui comprend l'éducation infantile, l'enseignement fondamental et le moyen) et l’éducation supérieure.

L'année scolaire se divise en deux semestres : le premier commence en février et s'achève fin-juin et le deuxième commence en août et s'achève à la mi-décembre. Les vacances d'hiver ont lieu en juillet et celles d'été en décembre/janvier.

L'éducation infantile se fait dans les crèches pour les enfants âgés de 0 à 3 ans et dans les écoles préparatoires pour les enfants de 4 à 5 ans. Dans les écoles privées, en général, l'éducation infantile accueille des enfants à partir de 2 ans. L'enseignement fondamental dure au minimum neuf ans et est divisé en deux parties : l'enseignement fondamental I, qui va de la première année à la cinquième année, et l'enseignement fondamental II, qui va de la sixième année à la 9 ème année. L'école est obligatoire jusqu'à l'âge de 14 ans.

Le cours moyen, la dernière étape de l'éducation basique, dure au minimum trois ans et tient compte de la formation générale de l'étudiant. Il peut comprendre les programmes de préparation générale pour l'emploi et la formation professionnelle.

L’enseignement supérieur comprend le premier cycle, avec une durée de 4 à 6 ans, et les cycles supérieurs, qui varient de 2 à 4 ans pour la maîtrise, et de 4 à 6 ans pour le doctorat. Le gouvernement fédéral entretient au moins une université dans chaque État de la fédération. En raison de la grande demande d'enseignement supérieur et du manque de places, les Facultés et les universités du Brésil, aussi bien publiques que privées, imposent un examen d'entrée appelé « vestibular ».

Cadre comparatif des systèmes d'enseignement de plusieurs pays[modifier | modifier le code]

Tabela nova.JPG

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

Dans les dernières décennies, la situation éducationnelle brésilienne a amélioré significativement. En 2000, 97 % des enfants et adolescents de 7 à 16 ans bénéficient de l'accès universel à l'enseignement primaire et il y a eu une diminution du taux d’analphabétisme, de 20,1 % à 11,8 %. En 2002, la durée moyenne de la scolarité des personnes âgées de 10 ans ou plus était de 6,2 années d’étude. Concernant le nombre d’élèves ayant terminé l’enseignement moyen, il y a eu une augmentation de 100,2 % entre 1994 et 2000. Cette augmentation peut s'expliquer par l'amélioration de l'accès à l'enseignement primaire et de sa qualité, ce qui a permis de diminuer les redoublements et les abandons scolaires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Éducation du Brésil
  2. Loi des Directives et Bases de l’Éducation de 1996
  3. Loi des Directives et Bases de l’Éducation de 1996 (.pdf)
  4. Institut Brésilien de Géographie et Statistique (IBGE)