Système éducatif écossais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'éducation en Écosse est caractérisée par une longue tradition d'enseignement public ouvert à tous, ce qui différencie donc le système éducatif écossais de ceux des autres nations du Royaume-Uni.

De plus, l'éducation secondaire offre un grand nombre de matières scolaires contrairement à ceux anglais, gallois, et d'Irlande du Nord qui privilégient l'étude d'un petit nombre de matières, de manière plus approfondie.

En conséquence, la scolarité à l'université en Écosse dure généralement un an de plus (4 ans le plus souvent) que dans le reste du Royaume-Uni. Il est néanmoins possible d'entrer à l'université directement en deuxième année, sous réserve de réussir des examens d'entrée plus spécialisés. Fait unique, les ancient universities (anciennes universités) d'Écosse (Saint Andrews, Glasgow, Aberdeen, Édimbourg) délivrent un master spécial, le master en arts, premier diplôme universitaire en lettres.

La plupart des écoles sont laïques, mais il existe quelques écoles publiques catholiques, créées à la suite de la loi sur l'Éducation (1918). Les écoles catholiques sont financées et administrées par le gouvernement et l'administration écossais. Ces écoles ont des règles spécifiques ; en particulier le recrutement des directeurs et professeurs en religion doivent être approuvés par l'Église catholique romaine en Écosse. Il existe également une école publique de confession judaïque.

Les diplômes du secondaire et du supérieur sont accrédités par l'administration écossaise et délivrés par les écoles, collèges, et autres centres. Le parlement écossais et le ministère de l'Éducation écossais ont le pouvoir sur l'éducation (à tous les niveaux).

Les écoles publiques sont propriété de et sont gérées par les collectivités locales. L'éducation obligatoire concerne l'école primaire et l'école secondaire.

Organisation scolaire[modifier | modifier le code]

Les enfants entrent à l'école primaire à l'âge de 5 ans (plus ou moins six moins en fonction du mois de naissance). Les enfants nés entre mars d'une année et février de l'année suivante sont dans la même classe. Le système écossais est cependant le plus flexible du Royaume-Uni puisque les parents d'enfants nés entre septembre et février peuvent demander un report d'un an pour l'entrée à l'école (soumis à approbation). Ceci permet aux enfants qui ne sont pas encore prêts à rentrer à l'école primaire de passer un an de plus à l'école maternelle. Cependant, le financement à l'école maternelle n'est offert que pour les enfants nés en janvier et février.

Les élèves passent sept ans à l'école primaire. Ensuite, vers l'âge de douze ans, ils entrent à l'école secondaire. Les quatre premières années du secondaire sont obligatoires, les deux années suivantes sont optionnelles. En Écosse, les élèves passent un examen à l'âge de quinze ou seize ans. Il peut s'agir d'un examen élémentaire, pour ceux qui quittent l'école à seize ans, ou bien intermédiaire. Les examens comportent en général huit épreuves, dont certaines obligatoires en anglais, mathématiques, dans une matière scientifique (physique, biologie ou chimie) et une manière en sciences humaines (géographie, histoire ou études modernes - matière spécifique à l'Écosse, à mi-chemin entre l'histoire récente et l'éducation civique). Deux heures hebdomadaires de sport sont désormais obligatoires. Les élèves quittent généralement l’école vers l’âge de seize ans, après l’examen élémentaire, ou bien peuvent choisir de continuer encore un ou deux ans pour passer des examens plus avancés qui s’appellent 'highers' (correspondant grossièrement au baccalauréat en France).

Un petit nombre d'élèves dans certains écoles privées indépendantes peuvent suivre le système anglais et préparer les examens qui y ont cours (GCSE, A-level). Le baccalauréat international est également préparé dans certaines écoles indépendantes.

Noms des écoles[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de nom prédéterminé pour les écoles en Écosse. Parmi les écoles publiques, on trouve :

On trouve également d'autres dénominations locales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]