Syrrhapte du Tibet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Syrrhaptes tibetanus

Description de cette image, également commentée ci-après

Syrrhapte du Tibet

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Pterocliformes
Famille Pteroclidae
Genre Syrrhaptes

Nom binominal

Syrrhaptes tibetanus
Gould, 1758

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Syrrhapte du Tibet (Syrrhaptes tibetanus) est une espèce de grands oiseaux de la famille des Pteroclidae. Cette espèce niche en Asie centrale, sur l’aride plateau pierreux du Tibet et ses environs. Son nid est une dépression grattée à la surface du sol, dans laquelle sont pondus trois œufs brun clair camouflés par des taches.

Description[modifier | modifier le code]

Le syrrhapte du Tibet a une longueur de 30 à 41 cm. Ses parties supérieures ont une coloration fauve ; il a une face orange, une gorge grise finement barrée, un ventre blanc et le dessous des ailes est noir. Ces deux derniers critères permettent de le distinguer de son cousin, le Syrrhapte paradoxal, avec lequel il partage une partie de son aire de répartition. Tous deux ont les pattes et les pieds emplumés.

Les parties supérieures de la femelle sont plus barrées et plus ternes que celles du mâle, et sa queue est plus courte.

Cet oiseau grégaire a une petite tête, ressemblant à celle d’un pigeon, mais un corps robuste et compact. Ses ailes et sa queue sont longues et pointues, et il a un vol rapide et direct.

Comportement[modifier | modifier le code]

Habituellement, les groupes s’envolent vers les points d’eau à l’aube, mais aussi au crépuscule.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]