Synthon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un synthon est une « molécule fictive » dont la représentation symbolise la réactivité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce terme semble avoir été créé en 1968 par le chimiste américain d'origine libanaise Elias James Corey (prix Nobel de chimie en 1990 « pour son développement de la théorie et de la méthodologie de la synthèse organique »[1].)

Exemple[modifier | modifier le code]

Ainsi, le synthon R+ peut réagir avec le synthon R'- pour former la molécule R-R'.

Les synthons n'existent pas, et il faut leur trouver des équivalents synthétiques, c'est-à-dire de vraies molécules ayant la même réactivité que le synthon. Ainsi R-Br a la même réactivité que le synthon R+ et R'-MgBr la même réactivité que R'-. On a donc la possibilité fabriquer R-R' selon : R-Br + R'-MgBr = R-R' + MgBr2


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « for his development of the theory and methodology of organic synthesis » in Personnel de rédaction, « http://nobelprize.org/nobel_prizes/chemistry/laureates/1990/ The Nobel Prize in Chemistry 1990] », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 28 août 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]