Synthol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Synthol est un antalgique et antiseptique à usage local et buccal vendu en France depuis les années 1920. Sous forme liquide, on l'utilise en bain de bouche et en application sur la peau, par exemple au moyen de compresses. Il ne faut pas le confondre avec un autre produit également appelé Synthol et qui est utilisé en culturisme.

Composition[modifier | modifier le code]

La formule consiste en du lévomenthol, du vératrol, du résorcinol et de l'acide salicylique, l'hydrate de chloral de la formule d'origine ayant été supprimé. Il est vendu en tant que médicament, traitement des ecchymoses et piqûres d'insectes en bain de bouche ou en application cutanée. Synthol liquide est vendu dans un emballage en carton noir distinctif, mais le Synthol est aussi conditionné sous forme de gel et de spray pour le traitement de la douleur musculaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Synthol a été créé au début du XXe siècle par Paul Ernest Roger, pharmacien né à Romorantin le 18 mai 1872[1], et développé par Maurice Bunau-Varilla, un important éditeur de presse du début du XXe siècle, qui en a fait la promotion comme un remède universel[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vosset B, Synthol : itinéraire d'une potion « magique », Le Journal de la Sologne, printemps 2014, p58-61
  2. Dominique Pinsole, « Le Synthol, moteur de l'histoire », Le Monde diplomatique,‎ août 2009 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]