Synthèse d'Auwers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La synthèse d'Auwers est une suite de réactions chimiques aboutissant à un flavonol à partir d'une coumarine. Cette synthèse fut décrite pour la première fois par Karl von Auwers en 1908[1],[2],[3],[4],[5].

Mécanisme[modifier | modifier le code]

The Auwers synthesis

La première étape de la synthèse est une crotonisation (condensation aldolique) en milieu acide du benzaldéhyde et de la 3-oxypentanone en o-hydroxychalcone. Au produit obtenu est ajouté du dibrome afin de faire une double bromation de la double liaison alcène, le composé dibromé se réarrangeant ensuite en flavonol par réaction avec l'hydroxyde de potassium.

Réarrangement final[modifier | modifier le code]

Le réarrangement final se produirait selon le schéma ci-contre :

Mécanisme du réarrangement final

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. K. Auwers, K. Müller, "Umwandlung von Benzal-cumaranonen in Flavonole", Ber. Dtsch. Chem. Ges., 41, 4233–4241 (1908) (DOI:10.1002/cber.190804103137).
  2. K. v. Auwers, P. Pohl, "Über die Umwandlung von Benzalcumaranonen in Flavonole", Liebigs Ann. Chem., 405, 243–294 (1914) (DOI:10.1002/jlac.19144050302).
  3. K. v. Auwers, P. Pohl, "Eine Synthese des Fisetins", Ber. Dtsch. Chem. Ges., 48, 85–90 (1915) (DOI:10.1002/cber.19150480114).
  4. K. v. Auwers, "Zur Bildung von Flavonolen aus Benzal-cumaranonen", Ber. Dtsch. Chem. Ges., 49, 809–819 (1916) (DOI:10.1002/cber.19160490188).
  5. K. v. Auwers, E. Auffenberg, "Über Cumaranone und Hydrindone", Ber. Dtsch. Chem. Ges., 52, 92-113 (1919) (DOI:10.1002/cber.19190520114).


Voir aussi[modifier | modifier le code]