Synecdoche, New York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Synecdoche, New York

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film

Réalisation Charlie Kaufman
Scénario Charlie Kaufman
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Sortie 2008
Durée 124 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synecdoche, New York est un film dramatique américain réalisé et scénarisé par Charlie Kaufman, mettant en vedette Philip Seymour Hoffman et sorti le aux États-Unis, le au Canada et le en France.

Le titre du film est un croisement entre synecdoque, le nom d'une figure de style, et celui de la ville de Schenectady, dans l’État de New York, où a été tournée une grande partie du film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Caden Cotard, metteur en scène de théâtre, est en train de monter une nouvelle pièce. Mais travailler pour un public de petits vieux dans un obscur théâtre d'une banlieue de New York lui paraît bien terne. Sa femme, Adele, l'a quitté pour poursuivre sa carrière de peintre à Berlin, emmenant avec elle leur petite fille, Olive. Madeleine, sa psy, est plus occupée à faire la promo de son nouveau livre qu'à soulager ses angoisses. Sa liaison avec une belle et naïve jeune femme, Hazel, a tourné court. Et il est rongé par une mystérieuse maladie qui s'attaque à son système nerveux.

Pressé par la peur de mourir prématurément, Caden décide alors de tout quitter. Aspirant à créer une œuvre d'une intégrité absolue, il rassemble quelques comédiens dans un entrepôt de New York. Il les met en scène dans une célébration de l'ordinaire, demandant à chacun de vivre une vie artificielle dans une maquette de la ville.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le scénario fonctionne suivant le principe de la mise en abyme : Caden Cotard met en scène sa propre vie dans un décor de théâtre, et l'acteur qui l'interprète crée à son tour un décor dans le décor. Charlie Kaufman, réalisateur et scénariste, utilisait déjà ce procédé dans Adaptation (2003), qui racontait sa vie après l'écriture de Dans la peau de John Malkovich.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version Française (V.F.) sur RS Doublage[1]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]