Syndrome de Sweet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le syndrome de Sweet est une maladie qui associe une forte éruption de papulonodules, d'un œdème, associant également les polynucléaires neutrophiles et d'une augmentation dans le système sanguin de ces derniers.

Cette maladie touche la population féminine de 30 à 50 ans.

Date de la découverte en 1964, par Robert Sweet.

Symptômes[modifier | modifier le code]

  • Fièvre
  • douleurs, notamment articulaires
  • sensation de fatigue
  • atteinte pulmonaire

Traitement[modifier | modifier le code]

  • Corticostéroïdes
  • Il est possible que la maladie récidive, dans ce cas une surveillance du flux sanguin est conseillée.


Références[modifier | modifier le code]