Syndrome de Johanson-Blizzard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Syndrome de Johanson-Blizzard
Classification et ressources externes
CIM-10 Q87.8
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome de Johanson-Blizzard est une maladie génétique rare à transmission autosomique récessive décrite pour la première fois en 1971[1].

Clinique[modifier | modifier le code]

Dans sa forme complète, le diagnostic est aisé.

Le tableau clinique réunit :

  • une petite taille ;
  • une aplasie des ailes du nez ;
  • une surdité bilatérale ;
  • des malformations dentaires ;
  • une aplasie du cuir chevelu
  • des malformations anorectales ;
  • une insuffisance pancréatique exocrine,

et très souvent un déficit intellectuel.

Dans leur article original, Johanson et Blizzard décrivaient de plus une fréquence accrue d'hypothyroïdies.

Génétique[modifier | modifier le code]

On note une mutation du gène UBR1, ubiquitin-protein ligase E3 component N-recognin 1[2],[3]. Ce gène est situé sur le bras long du chromosome 15, locus 15q15-q21.1[4] et il joue un rôle important dans le développement et la survie des cellules acineuses du pancréas. Son absence se traduit par un insuffisance pancréatique exocrine, les acini glandulaires subissant une dégénérescence graisseuse dès la vie utérine[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Johanson AJ, Blizzard RM. « A syndrom of congénital aplasia of the alae nasi, deafness, hypothyroidisme, dwarfism, absent permanent teeth and malabsorption » J Pediatr. 1971;79:982-7. PMID 5171616
  2. Sur le site de la carte du génome humain en ligne
  3. Découverte du gène par Zenker
  4. Noté 605981 sur le schéma du chromosome 15
  5. Voir la section discussion