Syndrome de Bickerstaff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Syndrome de Bickerstaff
Classification et ressources externes
CIM-10 G04.8
CIM-9 323.62
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome de Bickerstaff est une maladie rare du système immunitaire du système nerveux central. À l'instar du syndrome de Miller-Fisher, dont il est très proche, ce syndrome est caractérisé par la présence dans le sang d'auto-anticorps anti-GQ1B, un des constituants de la myéline. Cependant, ces anticorps ne sont retrouvés que chez 70 % des patients souffrant de Bickerstaff. Pour certains, un virus du genre Herpesviridae pourrait être impliqué.

Symptomatologie[modifier | modifier le code]

S'associent :

  • ophtalmoplégie (les nerfs atteints dans l'ophtalmoplégie sont les plus riches en GQ1B)
  • d'autres troubles ophtalmologiques
  • aréflexie
  • des signes d'atteinte du tronc cérébral
  • pas de troubles de la marche (contrairement au Miller-Fisher, qui produit une ataxie)

Traitement[modifier | modifier le code]

C'est le même que celui de la polyradiculonévrite aiguë inflammatoire de Guillain-Barré-Strohl. Il consiste en immunoglobulinothérapie intra-veineuse (une sorte de sérothérapie) ou alors échanges plasmatiques et surtout prévention-traitement des complications (comme les troubles de la déglutition, la dysautonomie, les troubles respiratoires ou encore les complications de décubitus).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]