Syndrome d'Eagle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Syndrome d'Eagle
Classification et ressources externes
Eagle's syndrome.jpg
Radiographies du rachis cervical, face et profil. Aucune malposition ni aucun processus dégénératif n'est notable. Les corps vertébraux comme les structures annexes sont de structure normale. Cependant est notée une large calcification du ligament stylo-hyoïdien, à droite comme à gauche du cou. Les symptômes du patient pourraient être reliés au syndrome d'Eagle.
CIM-10 M77.9
DiseasesDB 33542
eMedicine article/1447247 
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome d'Eagle, ou syndrome stylo-carotidien, ou syndrome du processus styloïde allongé ou syndrome de l'américain, est une cause rare de douleur latérocervicale irradiant à la face, due à une hypertrophie anormale de l'apophyse styloïde de l'os temporal ou à une ossification du ligament stylo-hyoïdien.

La douleur est vive, fulgurante, provoquée par la déglutition, la mobilisation de la mandibule ou lors des mouvements de rotation de la tête. Elle débute sous l'angle mandibulaire et irradie dans la fosse amygdalienne, l'articulation temporomandibulaire et la base de la langue. Elle est reproduite lors de la pression sur l'artère carotide interne et les structures voisines. Une zone gâchette dans la fosse amygdalienne peut être présente.

L'examen neurologique est normal. La radiologie et la tomodensitométrie de la région du cou retrouve un allongement de l'apophyse styloïde de l'os temporal. Il y a souvent association à une ossification du ligament stylo-hyoïdien.

Le diagnostic peut être confirmé par l'injection d'un anesthésique local au niveau de la fixation du ligament stylo-hyoïdien à l'apophyse styloïde : un soulagement de la douleur évoquant une origine locale, et non distale comme lors d'une névralgie du glossopharyngien ou d'une tumeur rétropharyngienne.

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

Le syndrome d'Eagle doit rester un diagnostic d'exclusion. On doit notamment avoir éliminé :

  • Névralgie du glossopharyngien : douleur paroxystiques à type de choc, alors que dans le syndrome d'Eagle, les douleurs sont liées aux mouvements.
  • Des affections malignes telles qu'une tumeur du larynx, de l'hypopharynx ou du triangle cervical antérieur peuvent donner les mêmes symptômes.

Traitement[modifier | modifier le code]

Une série d'injections d'un anesthésique local ou d'un corticostéroïde dans la région d'ancrage du ligament stylo-hyoïdien peut être efficace.

La gabapentine peut également être utilisée per os, ainsi que la carbamazépine ou la phénytoïne.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]