Syndrome d'Aagenaes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le syndrome d'Aagenaes, ou cholestase-lymphoedème, est une maladie génétique caractérisée par une hypoplasie congénitale des vaisseaux lymphatiques. Il doit son nom au pédiatre norvégien Oystein Aagenaes qui en donna la première description en 1968 dans une famille présentant des liens consanguins. En 2009 la moitié des cas connus concernent des familles norvégiennes.

Description de la maladie[modifier | modifier le code]

Les signes cliniques principaux en sont un lymphœdème des membres inférieurs et une cholestase néonatale avec hépatomégalie. Durant l'enfance la symptomatologie a tendance à devenir intermittente et l'on observe une stabilisation de l'état des patients. Plus rarement, les enfants sont atteints de cirrhose hépatique, parfois mortelle. Le syndrome d'Aagenaes se transmet sur un mode autosomique récessif. L'anomalie génétique est localisée sur le bras long du chromosome 15[1],[2].

Traitement[modifier | modifier le code]

Traitement expérimental[modifier | modifier le code]

  • Acide ursodésoxicholique, possibilité d'utilisation durant la grossesse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bull LN, Roche E, Song EJ, Pedersen J, Knisely AS, van Der Hagen CB, Eiklid K, Aagenaes O, Freimer NB (2000) Mapping of the locus for cholestasis-lymphedema syndrome (Aagenaes syndrome) to a 6.6-cM interval on chromosome 15q. In: Am J Hum Genet, 67/2000, S.994–9.
  2. Heiberg A (2001) Aagenaes syndrome: lymphedema and intrahepatic cholestasis. Tidsskr Nor Laegeforen. 30 mai 2001 ;121(14):1718-9. PMID 10968776
  • Bérrebi A. Maladies rares et grossesse. Flammarion, 2008, Paris, France