Syndicat national du crime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Syndicat national du crime ou simplement Syndicat du crime était le nom d'une organisation criminelle, créée en mai 1929 lors du Sommet d'Atlantic City à Atlantic City par Lucky Luciano.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle était basée à New York. Lors de la réunion d'Atlantic City étaient présents Al Capone, Meyer Lansky, Johnny « The Fox » Torrio, Frank Costello, Joe Adonis, Dutch Schultz, Abner « Longy » Zwillman, Lepke Buchalter, Vince Mangano, Frank Erickson, Frank Scalise et Albert Anastasia. Le nom fut inventé par la presse pour décrire ce phénomène.

Le supposé bras-armé du syndicat était décrit par les médias comme le Murder Incorporated, un gang de voyous juifs américains de la mafia juive (Yiddish Connection) qui œuvraient dans les années 1930-1940 pour différents parrains mafieux. Il était dirigé par Jacob Shapiro et Anastasia. Ils étaient représentés par Lepke et Adonis. Le Murder Inc. incluait des mafieux aussi célèbres que Bugsy Siegel et Meyer Lansky.

Le phénomène fut mis au jour par le Comité spécial du Sénat américain présidé par Estes Kefauver qui le décrivait comme une confédération d'organisations criminelles faites principalement d'italiens et de juifs à travers tous les États-Unis.

Elle était l'ancêtre de la Commission actuelle.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Une telle commission est mise en scène dans deux films sur la mafia italo-américaine : Le Parrain III et Les Incorruptibles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]