Synaptogenèse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La synaptogenèse est la formation des synapses. Bien qu'elle se produise tout au long de la durée de vie d'une personne saine, une explosion de la formation des synapses se produit au cours du développement précoce du cerveau.

Etapes[modifier | modifier le code]

Tout d'abord, il doit y avoir une reconnaissance par les terminaisons axonales des cellules cibles avec lesquelles la jonction doit se faire. Grâce à un gradient moléculaires et de facteurs attractifs sécrétés notamment par des cellules gliales proche, les axones sont guidés dans leurs mouvements afin de trouver leur cellule cible.

Dans un second temps, il faut établir un contact pré-synaptique, où le filipode contacte la cellule cible. Dès lors, l'élongation du dit-filipode va cesser et les autres filipodes en compétition vont se rétracter. En post-synaptique, un protéoglycane, l'agrine, permettant la différenciation de la jonction neuromusculaire mais aussi la croissance axonale du neurone, va être synthétisée puis sécrétée par le cône de croissance neuronal, ce qui permettra la fixation axone-cellule cible. Par la suite, il y aura synthèse et regroupement de divers composés de la matrice extracellulaire, reformation du cytosquelette et formation des récépteurs cholinergiques spécifiques de la jonction neuromusculaire. Enfin, la fente synaptique s'individualisera du fait d'un plissement de la membrane post-synaptique ; les récepteurs cholinergiques se trouveront au sommet des plis.

En tout dernier lieu, un remodelage des connexions synaptiques s'établira par élémination de synapses redondantes et élimination des afférences aberrantes. Dans le même temps, une restriction (par contrôle) de la multi-innervation se fera.