Synérèse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La synérèse en phonétique[modifier | modifier le code]

La synérèse (qui s'oppose à la diérèse) est la prononciation en une seule syllabe de deux sons voyelles en contact dont le premier est un « i », un « u » ou un « ou ».

Exemples  :

  1. quand on prononce le mot « lion » comme une seule syllabe, ce que fait la langue normale du XXIe siècle[réf. nécessaire] ;
  2. quand on prononce le mot « meurtrière » en deux syllabes : c'était la prononciation standard pour les poètes au XVIIe siècle, difficile à admettre en français moderne.

La synérèse dans la métrique classique française[modifier | modifier le code]

En métrique, la synérèse, qui dépendait dans la poésie classique de critères (en principe) étymologiques (elle était donc obligatoire pour certains mots et impossible dans d'autres) permet de supprimer une syllabe dans le vers. La synérèse étymologique était considérée comme obligatoire lorsque l'étymon ne comporte qu'une seule voyelle à la place des deux voyelles accolées. Exemple : la synérèse miel était obligatoire car l'étymon mel ne comporte qu'une seule voyelle.


L'inverse d'une synérèse est la diérèse.

On trouve sur internet un essai sur les règles de la diérèse et de la synérèse dans la versification, et un tableau récapitulatif de l'usage poétique.

En chimie[modifier | modifier le code]

En chimie, la synérèse définit la séparation d'un liquide de son gel.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :