Symphonie nº 7 (Sessions)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 7.

La Symphonie n° 7 de Roger Sessions a été composée en 1967. Elle a été écrite pour le 150e anniversaire de l'Université du Michigan[1]. Elle a été créée le 1er octobre 1967 au Hill Auditorium par l'Orchestre symphonique de Chicago dirigé par Jean Martinon[2].

Structure[modifier | modifier le code]

La symphonie comporte trois mouvements.

  1. Allegro con fuoco
  2. Lento e dolce
  3. Allegro misurato

Durée : environ 20 minutes

Orchestration[3][modifier | modifier le code]

Instrumentation de la Symphonie n° 7
Bois
3 flûtes, 3 hautbois, 4 clarinettes, 3 bassons
Cuivres
4 cors, 3 trompettes, 3 trombones, 1 tuba
Percussions
timbales, percussions, piano
Cordes
premiers violons, seconds violons, altos, violoncelles, contrebasses, 1 harpe

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Prausnitz, Frederik. Roger Sessions: How a "Difficult" Composer Got That Way. Oxford and New York: Oxford University Press, 2002. ISBN 0-19-510892-2

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prausnitz, p. 285
  2. « Chicago Symphony Premieres 1966-1990 » (consulté le 30 juin 2013)
  3. « Presser Roger Sessions Page » (consulté le 30 juin 2013)