Symphonie nº 4 de Glass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 4.
Symphonie n°4
« Heroes »
Heroes Symphony
Image décrite ci-après

Genre Musique contemporaine
Musique Philip Glass
Durée approximative 40 minutes
Dates de composition 1996
Partition autographe Dunvagen Music Publishers
Création 20 septembre 1996
Ballet Heroes de Twyla Tharp, New York

La Symphonie n°4 dite « Heroes » de Philip Glass est une œuvre composée en 1996 pour un orchestre symphonique et basée sur l'album expérimental et avant-gardiste "Heroes" (1978) de David Bowie dont elle emprunte le nom. Cette symphonie a été commissionnée par la chorégraphe Twyla Tharp pour son ballet homonyme.

Historique[modifier | modifier le code]

La musique minimaliste de Philip Glass des années 1970 a influencé notamment les compositions de David Bowie et de Brian Eno de la même époque. Bowie, collaborant avec Eno, écrit alors deux albums expérimentaux Low et "Heroes" où se retrouvent des techniques compositionnelles d'écriture empruntées notamment à ce courant.

C'est en 1996 que la chorégraphe américaine Twyla Tharp, amie de longue date de Glass, lui demande de composer une partition symphonique pour son ballet à venir[1]. Suite à une rencontre entre Tharp, Glass et Bowie, ce dernier donne son accord pour réitérer l'expérience de 1992 de la Première Symphonie de Glass inspirée de l'album Low. Philip Glass compose alors sa quatrième symphonie dite « Heroes » autour de certains motifs de six chansons de l'album éponyme bouclant ainsi une boucle d'influences mutuelles avec le célèbre chanteur.

Twyla Tharp crée son spectacle Heroes sur cette 4e symphonie à New York le 20 septembre 1996 donnant ainsi la première publique de l'œuvre[2] qui fut toutefois enregistrée quelque temps auparavant dans les studios de Glass.

Structure[modifier | modifier le code]

La symphonie est composée de six mouvements qui empruntent leurs titres à des chansons de l'album éponyme de Bowie :

  1. Heroes - 5'53"
  2. Abdulmajid - 8'53"
  3. Sense of Doubt - 7'21"
  4. Sons of the Silent Age - 8'19"
  5. Neuköln - 6'44"
  6. V2 Schneider - 6'49"

L'exécution de l'œuvre dure environ 40 minutes.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après le livret de la Symphonie n°4 « Heroes », par l'American Composers Orchestra dirigé par Dennis Russell Davies, chez Decca Records, 2003.
  2. Heroes sur le site officiel de Twyla Tharp.

Liens externes[modifier | modifier le code]