Symphonie nº 4 (Sessions)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie n°4.

La Symphonie no 4 de Roger Sessions a été écrite en 1958[1] . Elle a été commandée par l'Orchestre symphonique du Minnesota et créée par cet orchestre dirigé par Antal Doráti le .

Structure[modifier | modifier le code]

La symphonie comporte trois mouvements :

  1. Burlesque
  2. Elegy[2]
  3. Pastorale[3]

Durée : environ 24 minutes

Le second mouvement a un tempo essentiellement lent interrompu deux fois par des épisodes plus rapides. Ce mouvement est écrit comme une élégie pour le frère du compositeur, John, qui est décédé en 1948[4]. Le finale, également lent, croît en intensité jusqu'à sa conclusion.

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation de la Symphonie no 4
Bois
3 flûtes, 3 hautbois, 4 clarinettes, 3 bassons
Cuivres
4 cors, 3 trompettes, 3 trombones, 1 tuba
Percussions
timbales, percussions, piano, célesta
Cordes
premiers violons, seconds violons, altos, violoncelles, contrebasses, harpe

Références[modifier | modifier le code]

  1. La dernière page de la partition porte la date de l'achèvement.
  2. Le début de l'Elegy est citée en exemple 6 dans Imbrie. Andrew Imbrie, The Symphonies of Roger Sessions, Cambridge University Press,‎ 1972 (ISSN 0040-2982, OCLC 1767255, JSTOR 943951), p. 24–32
  3. Marks Music Corporation 1963 score.
  4. Prausnitz (2002), Roger Sessions: how a "difficult" composer got that way sur Google Livres; p. 281; Steinberg, Choral masterworks sur Google Livres, p. 253.