Symphonie nº 3 de Tchaïkovski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 3.
Symphonie nº 7
Op. 29
Симфония nº 7
Genre symphonie
Nb. de mouvements 5
Musique Piotr Ilitch Tchaïkovski
Durée approximative env. 47 min
Dates de composition 1875
Dédicataire Vladimir Shilovskii
Création 19 novembre 1875
Moscou, Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Interprètes Nikolaï Rubinstein


La Symphonie nº 3 en ré majeur, opus 29, dite « Polonaise », de Piotr Ilitch Tchaïkovski, fut composée entre juin et août 1875. Le surnom « Polonaise » qu'on lui attribue parfois est dû au fait que le cinquième mouvement (Tempo di Polacca) possède un rythme de polonaise.

Structure[modifier | modifier le code]

  1. Introduzione e Allegro. Moderato assai (Tempo di marcia funebre) ( mineur) - Allegro brillante ( majeur)
  2. Alla tedesca. Allegro moderato e semplice (si bémol majeur)
  3. Andante. Andante elegiaco ( mineur - majeur)
  4. Scherzo. Allegro vivo (si mineur)
  5. Finale. Allegro con fuoco (Tempo di polacca) ( majeur)

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation de la Symphonie n° 3
Bois
1 piccolo, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes (en la et si bémol), 2 bassons
Cuivres
4 cors (en fa), 2 trompettes (en fa), 3 trombones (2 ténors et 1 basse), 1 tuba
Percussions
timbales
Cordes
premiers violons, seconds violons, altos, violoncelles, contrebasses

L'œuvre[modifier | modifier le code]

La première représentation eut lieu à Moscou, le 7/19 novembre 1875, sous la direction de Nikolaï Rubinstein.

La symphonie est dédiée à Vladimir Shilovskii et son exécution dure approximativement 47 minutes.

Chose remarquable, la troisième symphonie est la seule des symphonies de Tchaïkovski à posséder cinq mouvements au lieu de quatre. Tchaïkovski n'est que très peu explicite sur ce choix dans ses notes. En effet, les seuls détails que Tchaïkovski écrivit à propos de cette symphonie et qui nous sont parvenus sont ces quelques notes : « Selon mon impression, cette symphonie ne présente aucune idée bien trouvée, mais du point de vue de la facture, elle représente un pas en avant. Je suis surtout satisfait du premier mouvement et des deux scherzi ».

Notons encore que la troisième symphonie est la première de Tchaïkovski à posséder un mouvement en forme de valse (Alla tedesca) — la cinquième (Allegro moderato) et la sixième (Allegro con grazia) en comporteront un aussi — et la seule de celui-ci à avoir été composée en mode majeur (bien que toutes, à l'exception de la sixième, se terminent en majeur).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]