Symphonie nº 3 de Chostakovitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 3.
Symphonie n°3
en mi bémol majeur
« Premier mai »
Opus 20
Genre Symphonie
Nb. de mouvements 4
Musique Dmitri Chostakovitch
Texte Semion Kirsanov
Langue originale russe
Durée approximative 30 minutes
Dates de composition 1929
Création 21 janvier 1930
Leningrad
Interprètes Orchestre philharmonique de Leningrad
Chœur académique Capella
Alexandre Gaouk direction
Versions successives

La Symphonie n°3 en mi bémol majeur (Opus 20), sous-titrée « Premier mai », est la troisième des quinze symphonies de Dmitri Chostakovitch, composée en 1929. C'est une symphonie avec chœur. Elle utilise un texte de Semion Kirsanov.

De même que la deuxième symphonie, elle est considérée comme une symphonie expérimentale.

Structure[modifier | modifier le code]

L'œuvre se divise en quatre mouvements, qui s'enchaînent sans coupures, de manière similaire à la deuxième symphonie. Le dernier mouvement fait intervenir le chœur.

  1. AllegrettoAllegro
  2. Andante
  3. AllegroLargo
  4. Moderato : V pervoye Pervoye maya

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Orchestration[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été écrite deux ans après la deuxième symphonie et cinq ans avant sa troisième. Elle est postérieure d'un an de son opéra Le Nez.

Avec sa deuxième symphonie, l'œuvre était destinée à faire partie d'une série de partition pour célébrer le calendrier révolutionnaire, projet inabouti[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Même si elle reste une œuvre expérimentale, le style de la troisième symphonie est beaucoup plus léger que celui de la deuxième. Le chœur final est aussi plus mélodique.

Dans une lettre à Boleslav Yavorsky, Chostakovitch a écrit que son œuvre « exprimait l'esprit de la reconstruction pacifique ». D'un autre côté, on peut constater que la plus grande partie du matériau qui précède le final est sombre en tonalité. Il devait même à l'origine inclure une partie pour mitrailleuse.

Création et réception[modifier | modifier le code]

La première russe a été faite le 21 janvier 1930 à Leningrad sous la direction d'Alexandre Gaouk, la première américaine le 30 décembre 1932 par Leopold Stokowski[1].

Analyse[modifier | modifier le code]

Allegretto — Allegro[modifier | modifier le code]

Andante[modifier | modifier le code]

Allegro — Largo[modifier | modifier le code]

Moderato : V pervoye Pervoye maya[modifier | modifier le code]

Le final présente un texte Semion Kirsanov à la gloire de la Fête du Travail du premier mai et de la révolution.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Direction Orchestre Année Label Note
Kirill Kondrachine Orchestre philharmonique de Moscou 1972 Melodiya
Bernard Haitink Orchestre et chœur philharmonique de Londres 1981 Decca

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Les accords finaux sont utilisés dans le film La Symphonie du Donbass de Dziga Vertov (1931).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Whitehouse R, Notice de l'enregistrement de l’œuvre par le Royal Philharmonic Orchestra sous la direction de Vasily Petrenko, éditions Naxos

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]