Symphonie nº 10 de Mahler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 10.

La Symphonie nº 10 en fa dièse majeur est la dernière œuvre du compositeur Gustav Mahler. La mort du compositeur, le , à 50 ans, ne lui a permis que de terminer le premier mouvement, un adagio. Avant sa mort, Mahler aurait exigé la destruction des esquisses. Toute sa vie, il n'a jamais parlé ou joué des passages de ses œuvres avant qu'elles ne soient entièrement terminées.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Symphonie n° 10 en fa dièse majeur
  • Compositeur : Gustav Mahler
  • Année de composition : 1910
  • Durée : 75 minutes environ (adagio : environ 25 minutes)

Structure[modifier | modifier le code]

La structure de la Dixième adopte 5 mouvements et ressemble beaucoup à celle de la Septième :

  1. Andante — Adagio
  2. Scherzo. Schnelle Vierteln
  3. Purgatorio. Allegretto moderato
  4. Scherzo. Allegro pesante. Nicht zu schnell
  5. Finale

Orchestration[modifier | modifier le code]

La version de Deryck Cooke, la plus communément admise, comporte: 5 flûtes (dont un piccolo), 4 hautbois (dont un cor anglais), 5 clarinettes (dont une clarinette basse et une clarinette piccolo en mi bémol), 4 bassons (dont 2 contrebassons), 4 cors, 3 trompettes, 3 trombones, un tuba, une importante percussion (dont tam-tam, caisse claire, cymbales, grosse caisse, un tambour ténor), timbales, harpe et les cordes. Il existe quasiment une dizaine d'orchestrations de la Dixième : outre les versions Deryck Cooke, des musicologues ou chefs d'orchestre tels Rudolf Barshai, Clinton Carpenter et Remo Mazzetti s'y sont également penchés.

Composition[modifier | modifier le code]

Lorsqu'en 1924 Alma Mahler envoie le manuscrit de la Dixième à l'éditeur viennois Paul Zsolnay, on a découvert que la symphonie avait été esquissée au complet.

Le compositeur Ernst Krenek orchestra le troisième mouvement de la symphonie et l'Opéra de Vienne créera le premier (le seul mouvement dont l'orchestration avait été terminé par Mahler) et troisième mouvements le 12 ou sous la direction de Franz Schalk.

Deryck Cooke orchestra à son tour toute la symphonie, qui sera interprétée le .

Discographie[modifier | modifier le code]

1er mouvement :

version Mazzetti :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]