Symphonie nº 101 de Joseph Haydn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Symphonie n° 101 en ré majeur « L'horloge » fait partie des douze symphonies londoniennes de Joseph Haydn. Elle doit son surnom au rythme « tic-tac » présent tout au long du deuxième mouvement.

La symphonie, respectant la structure habituelle, est constituée de quatre mouvements. Elle est écrite pour deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, deux bassons, deux cors, deux trompettes, timbales et cordes. Elle a été créée, sous la direction du compositeur à Londres le 3 mars 1794.

Effectif musical[modifier | modifier le code]

L'orchestre est composé de:

Lors de la création Joseph Haydn dirige l'orchestre au pianoforte.

Analyse[modifier | modifier le code]

Adagio - Presto[modifier | modifier le code]

Haydn 101 1.jpg
Début du premier thème du Presto joué par les premiers violons.

Andante[modifier | modifier le code]

Haydn 101 2.jpg
Thème de l’Andante joué par les premiers violons.

Allegretto (Menuetto - Trio)[modifier | modifier le code]

Haydn 101 3.jpg
Premières mesures du Menuetto joué par les flûtes et les premiers violons.

Vivace (Finale)[modifier | modifier le code]

Haydn 101 4.jpg
Thème du Finale joué par les premiers violons.

Références[modifier | modifier le code]

  • Au cœur du classique, Vol. 37 p. 894-897

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]