Sylvain Distin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sylvain Distin
Sylvain Distin 2012-04-14.jpg
Sylvain Distin en avril 2012
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Everton FC
Numéro 15
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 16 décembre 1977 (37 ans)
Lieu Bagnolet (Seine-Saint-Denis)
Taille 1,92 m (6 4)
Période pro. Depuis 1999
Poste Défenseur central/gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1992-1997 Drapeau : France Paris SG
Parcours amateur
Saisons Club
1997-1998 Drapeau : France US Joué-lès-Tours 32 (4)
1998-1999 Drapeau : France Tours FC 26 (3)
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1999-2000 Drapeau : France Gueugnon 041 (1)
2000-2002 Drapeau : France Paris SG 045 (0)
2001-2002 Drapeau : Angleterre Newcastle 035 (0)
2002-2007 Drapeau : Angleterre Manchester City 206 (6)
2007-2009 Drapeau : Angleterre Portsmouth FC 096 (0)
2009- Drapeau : Angleterre Everton FC 201 (5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 23 novembre 2014

Sylvain Distin, né le 16 décembre 1977 à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), est un footballeur français qui évolue au poste de défenseur à Everton.

Distin jouit d’une très bonne réputation dans le championnat anglais, ce qui ne lui a toutefois pas permis d’intégrer l’équipe de France.

En février 2013, il devient le premier joueur de champ étranger pour atteindre 400 matchs de Premier League.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en France[modifier | modifier le code]

Formation au Paris Saint-Germain (1992-1997)[modifier | modifier le code]

Formé au Paris Saint-Germain à partir de 1992, Sylvain Distin n’est pas retenu par le club en 1997. Distin est alors âgé de vingt ans, et son avenir dans le football n’est alors pas garanti[1].

Trois ans pour remonter (1997-2000)[modifier | modifier le code]

Il part en CFA à l’US Joué-lès-Tours, puis la saison suivante au Tours FC, toujours en quatrième division. Cette dernière saison est réussie pour lui, et il parvient à décrocher un contrat professionnel au FC Gueugnon d’Alex Dupont[1].

En deuxième division, Distin s’impose immédiatement au sein de l’équipe bourguignonne et joue toute la saison en qualité de titulaire : il est le troisième joueur le plus utilisé par son coach. Sa formation rate de peu la montée en D1, et s’illustre en Coupe de France en éliminant l’Olympique de Marseille. Mais c’est surtout en Coupe de la Ligue que les Forgerons se distinguent : ils parviennent à remporter la compétition en battant en finale le PSG. Distin, arborant des cheveux dorés pour l’occasion, parvient à museler les attaquants adverses, et son gabarit impressionne[1].

Retour au Paris SG (2000-2001)[modifier | modifier le code]

Lors du mercato 2000, la rubrique transferts du PSG est monopolisée par le retour de Nicolas Anelka, mais un autre ancien pensionnaire du centre de formation revient également à Paris en la personne du défenseur Sylvain Distin. Le Paris Saint-Germain, qui cherche des jeunes joueurs prometteurs, et vient de vivre une saison sans trouver de réel équilibre dans l’axe défensif, fait alors le nécessaire pour faire revenir Distin, qui ne se fait pas prier. Trois ans après son départ de l’équipe réserve, Distin intègre l’effectif professionnel du PSG. S’il est plutôt défenseur central, le fait qu’il soit gaucher incite Philippe Bergeroo à d’abord le titulariser régulièrement au poste d’arrière latéral gauche. Distin se montre très à l’aise défensivement, mais est en revanche très discret lorsqu’il s’agit de soutenir son attaque. Les quelques rencontres qu’il joue en défenseur axial s’avèrent nettement plus convaincantes. Quoi qu’il en soit, Distin dispute quasiment toutes les rencontres, que ce soit en D1 ou en Ligue des champions. Il marque son premier but pour Paris lors de la réception des Girondins de Bordeaux. Après le retour de Luis Fernandez, le PSG a tendance à évoluer avec une défense à cinq éléments, et Distin se stabilise au poste de défenseur axial gauche avant de repasser arrière gauche en fin de saison. Mais au final, il traverse toute la saison en restant invariablement titulaire[1].

Très vite, des rumeurs l’envoient en Angleterre en contrepartie de sommes assez intéressantes pour Paris. Lors de la saison suivante, Fernandez recrute Gabriel Heinze et ne tient pas vraiment à conserver Distin dans son groupe. Ce dernier participe à quelques rencontres de Coupe Intertoto, et finit par partir en prêt à la mi-août à Newcastle, où il rejoint Laurent Robert[1].

Reconnaissance en Angleterre[modifier | modifier le code]

Prêt à Newcastle (2001-2002)[modifier | modifier le code]

Distin effectue 35 apparitions avec le Newcastle United Football Club, le plus souvent comme arrière gauche[2].

Après une bonne saison dans le nord de l’Angleterre, Newcastle veut l’acquérir définitivement mais d’autres formations anglaises sont sur les rangs. C’est finalement Manchester City qui verse 4 M£ au Paris Saint-Germain pour acquérir le joueur, alors un record pour l'arrivée d'un défenseur au club[1],[2].

Manchester City (2002-2007)[modifier | modifier le code]

Distin avec Man. City en mai 2007.

Sylvain Distin signe un contrat de quatre ans en faveur de Manchester City, promu en Premier League. Le montant du transfert est de 4 millions de livres, soit environ 6,3 millions d'euros[3].

Malgré une défaite 3-0 contre Leeds United pour ses débuts, Distin devient rapidement un personnage important pour l'équipe de Kevin Keegan. Il est nommé joueur de l’année par les supporters dès la première saison et hérite du brassard de capitaine suite à la retraite d'Ali Benarbia[1],[2].

À l'été 2006, le défenseur central français décide de rester à Manchester City malgré une offre de 6 à 7 M€ de Middlesbrough pour recruter le joueur[4]. Pour sa dernière année de contrat, il ne rate qu'un match de championnat durant la saison[5] et, alors en fin de contrat, décide de quitte le club après avoir refuser une prolongation en avril 2007r[6].

Distin passe cinq saisons au club[1]. Au total, il joue 206 matchs pour Manchester City et marque six buts[2].

Portsmouth (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Sylvain Distin avec Portsmouth en août 2007.

En fin de contrat, Distin rejoint le club de Portsmouth pour trois ans[5] et devient le vice-capitaine. Distin forme un charnière centrale efficace avec Sol Campbell et gagne son deuxième trophée en 2008 : la FA Cup[1],[2].

Pour le début de la saison 2009-2010, Distin est nommé capitaine suite au départ de son compère en défense, Sol Campbell. Cette manoeuvre de la part de l'entraîneur, Paul Hart, a aussi pour but de faire rester Distin au club alors qu'il est contacté par plusieurs équipes anglaises[7].

Everton (depuis 2009)[modifier | modifier le code]

Sylvain Distin, aux côtés de Louis Saha, sous les couleurs d'Everton en novembre 2009.

Fin août 2009, Sylvain Distin connait son quatrième club anglais en signant à Everton, où il rejoint Mikel Arteta connu au PSG[1]. Le second club de Liverpool, avec qui il signe pour trois ans, le recrute 5,5 M£ pour compenser le départ de Joleon Lescott[2],[8].

Distin porte le maillot numéro 15 à Everton et fait ses débuts lors d'une victoire 2-1 contre Wigan Athletic. Le 17 septembre 2009, il marque son premier but pour Everton en Ligue Europa contre l'équipe grecque de l'AEK Athènes (4-0)[9]. Son second but arrive le 16 février 2010, à nouveau en C3, et donne la victoire à son équipe contre le Sporting Portugal. Pour sa première saison, Distin joue 38 matchs toutes compétitions confondues pour les Blues, marquant à deux reprises en Coupe Europe donc[10].

Distin continue sur sa lancée en 2010-2011, marquant des buts vitaux contre Liverpool FC et son ancien club Manchester City[10].

En juillet 2011, Sylvain Distin rejette l'invitation de l'équipe de Guadeloupe, dont son père est originaire, pour participer à la Gold Cup 2011. À 33 ans, il préfère alors se concentrer sur sa récupération physique[11].

En 2011-2012, Distin et Everton termine à la septième place en championnat. En raison de la blessure de Leighton Baines, il remplace son collègue comme arrière gauche pour plusieurs matchs dans les dernières semaines de la saison. À la fin de cet exercice, il est nommé joueur de la saison par les joueurs[10].

Distin reste un rocher défensif pendant la saison 2012-2013 et signe en janvier 2013 un nouveau contrat jusqu'en 2014. Un mois plus tard, il devient le premier joueur de champ étranger pour atteindre 400 matches de Premier League[10].

En janvier 2014, Sylvain Distin prolonge son contrat jusqu'en juin 2015[12]. En mai 2014, Distin annonce, avec humour, mettre fin à sa carrière internationale. Lui qui n'a jamais été appelé en équipe de France[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les statistiques de Sylvain Distin[14],[15].

Statistiques de Sylvain Distin au 23 octobre 2014
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B M B C M B M B
1997-1998 Drapeau de la France US Joué-lès-Tours CFA 32 4 - - - - - - - - - 32 4
1998-1999 Drapeau de la France Tours FC CFA 26 3 - - - - - - - - - 26 3
1999-2000 Drapeau de la France FC Gueugnon D2 33 1 3 0 5 0 - - - - - 41 1
2000-2001 Drapeau de la France Paris Saint-Germain D1 28 0 1 0 1 0 - - C1 10 0 40 0
2001 Drapeau de la France Paris Saint-Germain D1 - - - - - - - - CI 5 0 5 0
Sous-total 28 0 1 0 1 0 - - - 15 0 45 0
2001-2002 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United (prêt) Premier League 28 0 5 0 2 0 - - - - - 35 0
2002-2003 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 34 0 1 0 1 0 - - - - - 36 0
2003-2004 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 38 2 5 1 2 0 - - C3 5 0 50 3
2004-2005 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 38 1 1 0 2 0 - - - - - 41 1
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 31 0 4 0 1 0 - - - - - 36 0
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 37 2 5 0 1 0 - - - - - 43 2
Sous-total 178 5 16 1 7 0 - - - 5 0 206 6
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Portsmouth FC Premier League 36 0 6 0 3 0 - - - - - 45 0
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Portsmouth FC Premier League 38 0 3 0 1 0 1 0 C3 5 0 48 0
2009 Drapeau de l'Angleterre Portsmouth FC Premier League 3 0 - - - - - - - - - 3 0
Sous-total 77 0 9 0 4 0 1 0 - 5 0 96 0
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Everton FC Premier League 29 0 1 0 2 0 - - C3 6 2 38 2
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Everton FC Premier League 38 2 4 0 2 0 - - - - - 44 2
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Everton FC Premier League 27 0 5 0 1 0 - - - - - 33 0
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Everton FC Premier League 34 0 5 0 1 1 - - - - - 40 1
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Everton FC Premier League 33 0 2 0 2 0 - - - - - 37 0
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Everton FC Premier League 4 0 - - 1 0 - - C3 1 0 6 0
Sous-total 165 2 17 0 9 1 - - - 7 2 198 5
Total sur la carrière 569 15 51 1 28 1 1 0 - 32 2 681 19

Palmarès[modifier | modifier le code]

Apparitions d'un joueur de champ non-anglais en Premier League
(maj : 21 février 2014)[16]
Nom Nbr matchs
Drapeau : France Sylvain Distin 433
Drapeau : Irlande Richard Dunne 408
Drapeau : Irlande Damien Duff 392
Drapeau : Pays-Bas George Boateng 384
Drapeau : Irlande Stephen Carr 377
FC Gueugnon
Portsmouth
Drapeau : Angleterre Premier League
  • Premier joueur de champ étranger pour atteindre 400 matchs

Cinéma[modifier | modifier le code]

On peut le voir dans le film Didier d'Alain Chabat, en compagnie de ses coéquipiers de la réserve du PSG.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j « Portraits d’anciens du PSG : Lionel Letizi, Déhu, Distin », sur psgmag.net,‎ 26 février 2011 (consulté le 23/12/2014)
  2. a, b, c, d, e et f (en) « Biographie de Sylvain Distin », sur soccernet.espn.go.com (consulté le 25/05/2010)
  3. « Distin à Manchester City », sur sport.fr,‎ 20 mai 2002 (consulté le 24/12/2014)
  4. « Anelka retourne en Angleterre », sur sport.fr,‎ 25 août 2006 (consulté le 24/12/2014)
  5. a et b (en) « Distin signe son contrat avec Portsmouth », sur news.bbc.co.uk,‎ 23 mai 2007 (consulté le 25 mai 2010)
  6. « Distin souhaite quitter City », sur sport.fr,‎ 22 mai 2007 (consulté le 24/12/2014)
  7. (en) « Paul Hart hands Portsmouth armband to Sylvain Distin in bid to keep defender at Fratton Park », sur dailymail.co.uk,‎ 14 août 2009 (consulté le 25/05/2010)
  8. (en) « Everton recrute Distin », sur Everton F.C.,‎ 28 août 2009 (consulté le 25/05/2010)
  9. (en) « Everton 4-0 AEK Athènes », sur BBC Sport,‎ 17 septembre 2009 (consulté le 25 mai 2010)
  10. a, b, c et d (en) « Fiche de Sylvain Distin », sur evertonfc.com (consulté le 24/12/2014)
  11. (en) « Distin turned down Guadeloupe », sur espnfc.com,‎ 6 juillet 2011 (consulté le 24/12/2014)
  12. « Distin jusqu'en 2015 », sur francefootball.fr,‎ 29 janvier 2014 (consulté le 24/12/2014)
  13. (en) « Distin humourously retires from international football on Twitter...without a single cap », sur independent.ie,‎ 14 mai 2014 (consulté le 24/12/2014)
  14. « Fiche de Sylvain Distin », sur L'Équipe (consulté le 25 mai 2010)
  15. Fiche de Sylvain Distin sur footballdatabase.eu
  16. (en) « Distin is fighting fit at 36, but sees no problem with players relaxing after games », sur dailymail.co.uk,‎ 21 février 2014 (consulté le 24/12/2014)