Sylva Koscina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sylva Koscina, née le 22 août 1933 à Zagreb en Yougoslavie (aujourd'hui Croatie), décédée le 26 décembre 1994 à Rome, est une actrice italienne.

Sylva Koscina

alt=Description de l'image S.Kragujevic, Sylva Koscina, Ljubisa Samardzic, Milena Dravic, Bata Zivojinovic, Bitka na Neretvi, premijera.jpg.
Naissance 22 août 1933
Zagreb
Décès 26 décembre 1994
Rome
Films notables Juliette des esprits

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Zagreb d'un père grec et d'une mère polonaise[1], sa famille déménage en Italie alors qu'elle est encore jeune[2]. Étudiante en sciences à l'université de Naples, elle se lance dans le cinéma. Elle est élue Miss Da Tapa en 1952.

Belle et spirituelle, elle est engagée par de nombreux réalisateurs (en 1958 elle joue dans onze films et en 1962, dans huit films) et obtient des salaires qui lui permettent de se lancer dans la construction et l'aménagement d'une maison particulièrement luxueuse dans le quartier Marino de Rome. Les frais d'entretien la menèrent à vendre cette luxueuse résidence en 1976.

Elle défraya la chronique à la fin des années soixante, après un mariage secret raté avec l’industriel Raimondo Castelli, débouchant sur une plainte pour bigamie déposée à l’encontre de son époux, déjà marié à Marinella au sein de l'Église catholique qui refuse le divorce. Le mariage eut donc lieu au Mexique en 1967, sans être reconnu en Italie.

Elle s'essaya aussi à Hollywood, en jouant avec des partenaires comme Paul Newman dans Évasion sur commande et Kirk Douglas dans Mourir doucement. En France, elle donne la réplique à Fernandel, Jean Marais, Lino Ventura et Belmondo. En Italie, à Steve Reeves dans Les Travaux d'Hercule et Hercule et la Reine de Lydie. Elle y fera aussi ses dernières apparitions dans des spots publicitaires.

Elle est décédée d'un cancer.

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Mariée à Raimondo Castelli (1967 - 1971) (divorce)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Enrico Lancia et Roberto Poppi, Dizionario del cinema italiano. Le attrici, Roma, Gremese Editore,‎ 2003 (ISBN 888440214X, lire en ligne), p. 190
  2. (en) Wolfgang Achtner, « Obituaries: Sylva Koscina », The Independent,‎ 31 décembre 1994 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]