Syl Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'artiste américain Syl Johnson. Pour le rappeur français Sly Johnson, voir Sly the Mic Buddah.

Syl Johnson

Description de cette image, également commentée ci-après

Syl Johnson en 1997

Informations générales
Nom de naissance Sylvester Thompson
Naissance 1er juillet 1936
Drapeau des États-Unis États-Unis (Holly Springs, Mississippi)
Genre musical Blues, deep soul
Instruments Guitare, harmonica
Labels Twinight Records
Hi Records

Syl Johnson, (né Sylvester Thompson) est un chanteur, guitariste et harmoniciste de blues américain, né à Holly Springs, Mississippi, le 1er juillet 1936.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Sylvester Thompson à Holly Springs, Mississippi, Johnson chante et joue avec des artistes de blues tels que Magic Sam, Billy Boy Arnold, Junior Wells et Howlin' Wolf dans les années 1950, avant d'enregistrer avec Jimmy Reed pour Vee-Jay en 1959. Il est le frère de Jimmy Johnson (en). Il fait ses débuts en solo la même année avec Federal, une filiale de King Records de Cincinnati, soutenu par Freddie King à la guitare.

Il a ensuite commencé à enregistrer pour Twinight Records de Chicago dans le milieu des années 1960. À partir de son premier hit, Come On Sock It to Me en 1967, Johnson domine le label à la fois comme hitmaker et producteur.

Comme d'autres auteurs noirs de l'époque, ses chansons explorent les thèmes de l'identité afro-américaine et des problèmes sociaux, notamment avec Is It Because I'm Black, qui atteint le numéro 11 dans les charts R&B en 1969.

En 1971, Willie Mitchell envoie Johnson à Hi Records, pour qui il enregistre trois albums et plusieurs singles, tels que We Did It, Back for a Taste of Your Love et Take Me to the River, son plus grand succès, numéro 7 en 1975. Toutefois à Hi, Johnson a toujours été commercialement dans l'ombre d'Al Green.

Après Hi Records, Johnson produit deux disques pour le label Shama, le dernier (Ms. Fine Brown Frame, 1982) ayant été distribué par Boardwalk Records. Puis vers le milieu des années 1980, Johnson se lance dans une affaire de fast-food de poissons, se contentant de quelques apparitions.

En 1992, Johnson découvre que sa chanson Different Strokes avait été samplé par nombre de rappeurs, y compris Wu-Tang Clan, Kool G Rap, MC Hammer et Geto Boys, ainsi que le titre 'I hate I walked away' par le groupe IAM en 1997 pour le titre 'elle donne son corps avant son nom'. Stimulé par ce fait, il décide de faire un retour dans le monde de la musique. En 1994, il sort l'album Back in the Game sur Delmark Records, avec Hi rhythm section et sa plus jeune fille Syleena Johnson.

Le guitariste et chanteur de blues Jimmy Johnson, et le bassiste Mack Thompson sont ses frères.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]