Sydney Leroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sydney Leroux
2013-06-09 RedStars v Breakers SydneyLeroux.JPG
Sydney Leroux en Juin 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : États-Unis Seattle Reign FC
Numéro 2
Biographie
Nom Sydney Rae Leroux
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Drapeau : États-Unis Américaine
Nat. sportive Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance 7 mai 1990 (24 ans)
Lieu Drapeau : Canada Surrey Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique
Taille 1,70 m
Poste Attaquante
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
2002-2004 Drapeau : Canada Coquitlam City Wild
2006-2008 Drapeau : États-Unis Sereno FC
2008-2011 Drapeau : États-Unis Bruins d'UCLA
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2005 Drapeau : Canada Whitecaps de Vancouver 03 (0)
2011 Drapeau : Canada Whitecaps de Vancouver 11 (11)
2012 Drapeau : États-Unis Sounders de Seattle 02 (2)
2013- Drapeau : États-Unis Boston Breakers 19 (11)
2014- Drapeau : États-Unis Seattle Reign FC 15 (3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2004 Drapeau : Canada Canada -20ans 02 (0)
2008-2010 Drapeau : États-Unis États-Unis -20 ans 39 (24)
2011- Drapeau : États-Unis États-Unis 56 (32)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 août 2013

Sydney Rae Leroux (née le 7 mai 1990 à Surrey, en Colombie-Britannique) au Canada est une joueuse de soccer américaine évoluant au poste d'attaquante. Elle possède les nationalités canadienne et américaine. Elle est membre de l'équipe des États-Unis de soccer féminin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Leroux débute le football au lycée Johnston Heights Secondary School à Surrey au Canada. Elle est également athlète au 4x100 m. A 14 ans, elle est la plus jeune joueuse pour le Canada au Championnat du monde féminin U-19 de 2004 tenu en Thaïlande. Avec l'équipe de Colombie-Britannique de soccer, elle remporte en 2005 le championnat national aux Jeux du Canada. Elle fait ses débuts professionnels à l'âge de 15 ans, en 2005 avec les Whitecaps de Vancouver. C'est alors la plus jeune joueuse de toute l'histoire du club[1]. Par la suite avec son équipe locale, le Coquitlam City Wild Sereno FC , elle gagne le championnat provincial de Colombie-Britannique durant trois saisons consécutives (2006, 2007, 2008).

En 2008, elle est recrutée par l'Université de Californie à Los Angeles et joue pour l'équipe universitaire de soccer féminin, les Bruins d'UCLA, de 2008 à 2011. À la fin de ses études universitaires, elle joue une saison avec les Whitecaps de Vancouver. Ses 11 buts en 11 matchs aident l'équipe à se rendre en demi-finale de la W-League.

Au cours de l'intersaison 2011-2012, elle est repêchée par le Beat d'Atlanta de la Women's Professional Soccer[2]. Toutefois elle ne jouera jamais pour ce club car la saison 2012 est suspendue. Après la suspension des activités de la Women's Professional Soccer en février 2012, elle signe avec les Sounders Women de Seattle évoluant dans la W-League[3]. Le 11 janvier 2013, elle est mise à disposition des Boston Breakers, jouant dans la nouvelle National Women's Soccer League[4].

Carrière en sélection nationale[modifier | modifier le code]

En vertu de la nationalité de ses deux parents (née d'une mère canadienne et d'un père américain), Leroux a la possibilité de représenter soit le Canada soit les États-Unis. Elle participe à des matchs internationaux de jeunes avec les deux pays, mais choisit en 2008 de représenter la sélection des moins de 20 ans des États-Unis à la Coupe du monde féminine U20 tenu au Chili. Sa performance égale un record concernant les buts marqués et contribue à la conquête de la médaille d'or pour les américaines[5]. Leroux y reçoit notamment le Ballon d'or et le Soulier d'or comme récompenses individuelles[6]. En 2010, elle participe de nouveau à la Coupe du Monde Féminine U-20, qui est cette fois-ci tenue en Allemagne. Leroux continue de marquer des buts[7] mais moins chanceuses qu'au Chili, les américaines sont éliminés en quart-de-finales[8]. Avec ses cinq buts lors de cette Coupe du Monde U-20, Leroux remporte le Soulier de Bronze et se voit élue dans l'équipe type du tournoi (All Star Team).

En janvier 2011, Leroux reçoit sa première sélection avec l'équipe nationale sénior des États-Unis, à l'occasion d'un match contre la Suède le 21 janvier 2011 au tournoi des quatre nations. Toutefois, elle n'est pas sélectionnée pour la Coupe du Monde tenue en Allemagne[9]. Le 22 janvier 2012, au cours du tournoi pré-olympique CONCACAF, lors d'un match contre le Guatemala, Leroux marque son premier but en sélection nationale. Elle fait partie de l'équipe américaine sacrée championne olympique aux Jeux olympiques d'été de 2012.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. UCLA, « Sydney Leroux » (consulté le 28 juin 2012)
  2. Joanne C. Gerstner, « Sydney Leroux picked by Beat », sur ESPN.go.com,‎ 13 janvier 2012 (consulté le 28 juin 2012)
  3. W-League, « U.S. Stars Eager for W-League Season »,‎ 6 juin 2012 (consulté le 28 juin 2012)
  4. (en) Graham Hays, « NWSL allocation easier said than done », sur espn.go.com,‎ 11 janvier 2013 (consulté le 12 janvier 2013)
  5. « Les USA sur le toit du monde », sur FIFA.com,‎ 8 décembre 2008 (consulté le 28 juin 2012)
  6. « Stars parmi les Stars and Stripes », sur FIFA.com,‎ 8 décembre 2008 (consulté le 28 juin 2012)
  7. « Leroux évite les ennuis aux USA », sur FIFA.com,‎ 14 juillet 2010 (consulté le 28 juin 2012)
  8. « Les Américaines plaident la fatigue », sur FIFA.com,‎ 26 juillet 2010 (consulté le 28 juin 2012)
  9. « 2011 FIFA Women's World Cup Roster », sur USsoccer (consulté le 28 juin 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]