Swona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Swona
Swona vue de South Ronaldsay.
Swona vue de South Ronaldsay.
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Orcades
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 58° 44′ 31″ N 3° 03′ 28″ O / 58.741978, -3.057718 ()58° 44′ 31″ N 3° 03′ 28″ O / 58.741978, -3.057718 ()  
Géologie Île continentale
Administration
Nation constitutive Écosse
Council Area Orcades
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : Orcades

(Voir situation sur carte : Orcades)
Swona
Swona

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Swona
Swona
Îles du Royaume-Uni

Swona est une île inhabitée du Royaume-Uni située dans l'archipel des Orcades en Écosse.

Situation[modifier | modifier le code]

Swona est la plus au nord de deux îles situées dans le Pentland Firth, détroit séparant l'archipel des Orcades des Highlands en Écosse. Ce bras de mer est parcouru par de fort courant de marée rendant la navigation délicate. L'île dépend administrativement des Orcades, alors que Stroma, sa voisine du sud est rattachée à la région des Highlands. Plus précisément, Swona se situe à l'ouest de South Ronaldsay, dans l'approche de Scapa Flow.

Géographie[modifier | modifier le code]

Swona a environ 2 km de long sur 800 mètres de large, pour une altitude culminant à 41 mètres et une superficie de 0,92 km2. Elle est constituée de vieux grès rouge se présentant en falaise sur la côte est. Elle a été classée site d'intérêt scientifique spécial en raison de sa flore rare.

L'île a été habitée jusqu'en 1974, date à laquelle ses deux derniers habitants ont été rapatriés. Il reste quelques maisons à l'abandon et deux phares situés à la pointe sud-ouest (restauré en 1980) et à l'extrémité nord de l'île (construit en 1896).

Faune[modifier | modifier le code]

Lorsque les derniers habitants ont quitté l'île, ils ont laissé un troupeau de bovins - 8 vaches et 1 taureau. Cinq générations plus tard, en 2004, le troupeau était retourné à l'état sauvage. Il est désormais classé comme race nouvelle[1]. Il se composait alors de dix taureaux, quatre vaches et deux veaux, ce qui semble être le cheptel maximum que l'île peut supporter. Deux veaux naissent chaque année au printemps. Le troupeau ne reçoit aucune alimentation complémentaire en dehors de l'herbe et des algues, mais est vérifiée par un vétérinaire chaque année. Après avoir été séparés du continent pendant des décennies, ils sont exempts de maladies, et sont revenues à un comportement sauvage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]