Swiss made

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Swiss made est un label qui indique qu'un produit a été fabriqué en Suisse. Ce label est utilisé spécialement pour les montres, avec une ordonnance de la Confédération suisse qui en spécifie les conditions d'utilisation.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Swiss made trouve son origine au XVIIe siècle quand la corporation des horlogers de Genève décida de l'apposition d'un poinçon sur ses montres, pour en certifier la qualité. Le label se formalise à la fin du XIXe siècle. Dans les années 1880, les horlogers suisses se trouvent confrontés à la concurrence américaine. Ils décident donc de créer leur propre certification, qu'ils appellent Swiss made.

En 1971, cette certification est protégée légalement par la Suisse, au moyen de l'Ordonnance réglant l'utilisation du nom « Suisse » pour les montres[1].

Aujourd'hui le label Swiss Made pour les montres reste particulièrement controversé. Car pour être qualifié de Swiss Made, il suffit que 50 % de la valeur constituant le mouvement soit fabriquée en Suisse ; et que la montre et son mouvement soient assemblés et contrôlés en Suisse.

Certaines montres peuvent donc être majoritairement composées de pièces venant de Chine ou d'ailleurs, et arborer légalement le label Swiss Made. La Fédération Horlogère Suisse souhaite d'ailleurs renforcer le label afin d'éviter ces dérives.

Aspect légal[modifier | modifier le code]

La loi suisse définit d'abord la montre. Elle définit ensuite la montre suisse et le mouvement suisse. Pour être considérée comme suisse, la montre doit avoir un mouvement suisse emboîté en Suisse et être contrôlée en Suisse. Le mouvement suisse doit être assemblé et contrôlé en Suisse[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]