SwissFriends

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

SwissFriends

Création 1999
Personnages clés Yvan Vuignier, gérant
Forme juridique Société Anonyme, P2b SA
Slogan L'amour a une adresse en Suisse
Siège social Drapeau de Suisse Lausanne (Suisse)
Activité Site de rencontres
Site web http://www.swissfriends.ch/fr/


Swissfriends fait partie, à côté de FriendScout24 et Meetic des plus grandes plateformes de la rencontre en ligne suisse. Le site de rencontres existe depuis 1999. Le portail est actuellement géré par la société anonyme suisse P2b avec siège à Lausanne [1].

Quelques chiffres et informations générales[modifier | modifier le code]

En 2009, Swissfriends est devenu l’un des plus grands sites de rencontres suisses suite à la reprise des membres de Partnerwinner [2]. Suivant ses propres indications, la plateforme compte actuellement 200 000 membres actifs. Depuis sa création, le site a accueilli près de 800 000 membres [3]. Le taux de femmes dépasse les 40 pourcent. La plupart des membres sont âgés de 31 à 50 ans.

Swissfriends est une agence de rencontres en ligne entièrement suisse, disponible dans les trois langues en Suisse (allemand, français, italien) et en anglais. Les prestataires acceptent uniquement des membres suisses et des régions avoisinantes. Les profils des membres sont vérifiés manuellement pour finalement supprimer toutes les inscriptions douteuses.

Affiliation et prix[modifier | modifier le code]

L’inscription sur cette plateforme est gratuite. Les utilisateurs ne peuvent cependant pas utiliser toutes les fonctionnalités. Voici les fonctions gratuites: la fonction de recherche et la visualisation des profils. Pour une communication active avec d’autres célibataires, les membres doivent souscrire un abonnement payant [4].

Critique[modifier | modifier le code]

En raison de la concentration de la plateforme sur des régions suisses et le contrôle assidu des nouveaux membres, Swissfriends ne présente que très peu de faux profils. Toutes les fonctions proposées ne constituent toutefois pas un succès aussi franc. Le chemistry-check, que les fondateurs du site avaient introduit en 2009, a fait un véritable bide. Les membres avaient la possibilité de faire un test olfactif et recevaient des propositions de contact avec des personnes qui avaient des atomes crochus[5]. Ce test fut ensuite supprimé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tamedia: Communiqués 2012
  2. Swissfriends.ch rachète Partnerwinner.ch
  3. Swissfriends - teste détaillé
  4. Tarifs
  5. Chemistry-Check