Sweeney's Men

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sweeney's Men

Genre musical Musique traditionnelle, folk-rock
Années actives 1966 - 1969
Composition du groupe
Anciens membres 'Galway Joe' Dolan (en)
Johnny Moynihan (en)
Andy Irvine
Terry Woods (en)
Henry McCullough
Al O'Donnell

Sweeney's Men est un groupe de folk irlandais de la fin des années 60. Il est considéré comme un des pionniers du folk irlandais moderne, et malgré son existence éphémère, comme un groupe traditionnel parmi les plus influents de son époque, avec The Dubliners et The Clancy Brothers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est fondé en mai 1966 par 'Galway Joe' Dolan (en), Johnny Moynihan (en) et Andy Irvine, puis Terry Woods (en) remplace Dolan l'année suivante, pour constituer l'ultime et la plus célèbre formation des Sweeney's Men.

L'innovation majeure apportée à la musique traditionnelle est l'introduction du bouzouki, joué par Johnny Moynihan, instrument d'origine grecque à six cordes, remplacé depuis dans la majeure partie des groupes folks par le bouzouki à huit cordes. Le groupe met en scène les instruments suivants : tin whistle, concertina, harmonica, guitare, mandoline, banjo et bouzouki.

Le répertoire du groupe, à partir du fonds de la musique traditionnelle irlandaise, emprunte également son inspiration à la musique écossaise, anglaise et américaine.

En 1968, le trio publie Sweeney's Men. Durant l'été suivant Andy Irvine laisse le groupe pour voyager en Europe de l'Est (il cofondera Planxty par la suite) et est remplacé par le guitariste Henry McCullough (guitare électrique). Il quittera le groupe en juillet 1968 pour rejoindre Joe Cocker. Il sera brièvement remplacé par Al O'Donnell.

Après la prestation du groupe au Cambridge Folk Festival, la presse parle d'un virage vers le folk rock, sur les traces des groupes anglais Fairport Convention et Pentangle, et sous l'influence de McCullough.

En 1969, Moynihan et Woods enregistrent The Tracks of Sweeney, qui, outre des mélodies traditionnelles, contient quatre compositions originales de Woods.

Le groupe se dissout définitivement le 22 novembre 1969, et Terry Woods, avec sa femme Gay, entre dans la formation d'origine des Steeleye Span d'Ashley Hutchings.

L'influence du groupe tient aux nouveaux sentiers explorés, qui s'éloigne des ballades des Clancy Brothers et autres Dubliners, vers un son plus instrumental, bientôt popularisé par Planxty.

On retrouve les ex-membres du groupe Sweeney's Men dans d'autres ensembles fameux tels que :

'Galway Joe' Dolan est souvent confondu avec un autre artiste irlandais fameux, Joe Dolan.

Membres fondateurs[modifier | modifier le code]

Autres membres ayant appartenu à l'ensemble[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Enregistrements originaux
  • Old Maid in the Garrett / The Derby Ram, deux chants sur un single (1967) ;
  • Waxie's Dargle / Old Woman In Cotton, deux chants sur un single (1968) ;
  • Mini Monster, compilation des deux précédents singles (quatre chants) ;
  • Sullivan's John / Rattlin' Roarin' Willy, deux chants sur un single (1969) ;
  • Sweeney's Men (1968) ;
  • The Tracks Of Sweeney (1969).
Compilations
  • Time Was Never Here, CD contenant les deux albums de 1968 et 1969, mais sans les chants The Exile's Jig et Dicey Riley (1992) ;
  • Sweeneys Men / The Tracks Of Sweeney, CD contenant les deux albums avec en plus Old Woman in Cotton (1996) ;
  • The Legend Of Sweeney's Men, double CD comprenant tous les enregistrements en studio plus quelques extras (2004).

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Andy Irvine, Aiming For The Heart - Poetic Songs From Ireland, Heupferd Musik, 1988 (ISBN 3923445016) ;
  • (en) Leagues O'Toole, The Humours of Planxty, Hachette Books Ireland, 2006 (ISBN 0340837977).

Liens externes[modifier | modifier le code]