Sviatopolk Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sviatopolk Ier
Sviatopolk Ier, par Boris Chorikov
Sviatopolk Ier, par Boris Chorikov
Titre
Grand-prince de Kiev
10151016
Prédécesseur Vladimir Ier
Successeur Iaroslav le Sage
10181019
Prédécesseur Iaroslav le Sage
Successeur Iaroslav le Sage
Biographie
Dynastie Riourikides
Nom de naissance Sviatopolk Vladimirovitch[1]
Date de naissance 980
Date de décès 1019
Père Iaropolk Ier
Mère Julie
Conjoint Une des filles de Boleslas Ier de Pologne
Emnilda
Religion Paganisme puis
Christianisme orthodoxe

Sviatopolk Vladimirovitch (en russe : Святополк Владимирович, et en ukrainien : Святополк Володимирович), dit Sviatopolk Ier ou Sviatopolk le Maudit[2], est un Grand-prince du Rus' de Kiev de la dynastie des Riourikides (né vers 980 et mort en 1019), qui régna de 1015 à 1016, puis de 1018 à 1019.

Fils de Iaropolk Ier et d'une nonne grecque, Julie[3], il est également prince de Tourov de 988 à 1015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit fils du grand Sviatoslav Ier, il perd son père, Iaropolk Ier, assassiné sur ordre de son propre frère Vladimir Ier, en 980. À la mort de Iaropolk, sa femme fut violée par Vladimir, et donc certaines sources avancent qu'il se pourrait que Sviatopolk soit le dernier des fils de Vladimir le Grand.

À l'âge de huit ans, Vladimir le place en tant que prince de Tourov, puis arrange plus tard son mariage avec une des filles du roi de Pologne Boleslas (sa femme vint à Tourov accompagnée de Reinbern, l'évêque du diocèse de Kołobrzeg). Insatisfait et mécontent de sa situation, Sviatopolk, avec l'aide de sa femme et de Reinbern, se met à comploter contre son oncle et se prépare à la guerre (en comptant probablement sur l'appui de son beau-père). Mais Vladimir, ayant eu vent du complot, les fait arrêter et les met tous les trois en prison (où Reinbern meurt).

À sa sortie de prison, il est envoyé gouverner loin de Kiev pour l'écarter du pouvoir central, dans la ville de Vychhorod.

À la mort de Vladimir en 1015, il tente de prendre le trône à ses cousins et devient le nouveau Grand-prince de Kiev, bien qu'assez impopulaire auprès des kiéviens. Après avoir fait tuer Boris et Gleb (qui seront plus tard canonisés), il est vaincu par leur frère (et donc le cousin de Sviatopolk) Iaroslav le Sage et se réfugie en Pologne.

Son beau-père, le duc Boleslas Ier le Vaillant, l'aide à reprendre Kiev en 1018, mais il est chassé définitivement par Iaroslav le Sage en 1019 et trouve la mort durant sa fuite.

Ancêtres[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Riourik
 
 
 
 
 
 
 
8. Igor de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
4. Sviatoslav Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Olga de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Iaropolk Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5. Predslava
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Sviatopolk Ier de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Julie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francis Dvornik Les Slaves histoire, civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'Époque contemporaine. Éditions Du Seuil, Paris, 1970 « La Russie de Kiev », p. 171-228.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom de baptême Pierre.
  2. Il était également surnommé Le prince maudit.
  3. Capturée en Bulgarie par Sviatoslav Ier qui la maria donc à son fils Iaropolk.