Svetozar Marović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Svetozar Marović
Светозар Маровић
Image illustrative de l'article Svetozar Marović
Fonctions
Président de la Communauté d'États de
Serbie-et-Monténégro
7 mars 20033 juin 2006
(3 ans, 2 mois et 27 jours)
Prédécesseur Vojislav Koštunica
(président de la RF de Yougoslavie)
Successeur Poste aboli, indépendance de la Serbie et du Monténégro
Président du Conseil des ministres de
Serbie-et-Monténégro
7 mars 20033 juin 2006
(3 ans, 2 mois et 27 jours)
Prédécesseur Dragiša Pešić
Successeur Poste aboli
Président du Parlement monténégrin
(au sein de la RF de Yougoslavie)
19942001
Prédécesseur Risto Vukčević
Successeur Vesna Perović
Biographie
Date de naissance 31 mars 1955 (59 ans)
Lieu de naissance Kotor, Monténégro (ex-Yougoslavie)
Nationalité monténégrine
Parti politique Parti démocratique socialiste du Monténégro (PDS)
Conjoint Đurđina Prelević
Enfant(s) Miloš Marović
Milena Marović
Diplômé de Université du Monténégro
Profession Avocat
Résidence Palais Neuf (Novi Dvor), Belgrade

Svetozar Marović
Président de la Communauté d'États de
Serbie-et-Monténégro

Président du Conseil des ministres de Serbie-et-Monténégro

Svetozar Marović (en cyrillique serbe Светозар Маровић), né le 31 mars 1955 à Kotor (Monténégro), est un homme politique monténégrin, président de la Communauté d'États de Serbie-et-Monténégro du 7 mars 2003 au 3 juin 2006. Il occupe simultanément les fonctions de président du Conseil des ministres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marović suit des études de droit à l'université du Monténégro, à Podgorica, et en sort avocat. Il s'intéresse ensuite à la politique et participe à la fondation du parti indépendantiste monténégrin, le Parti démocratique socialiste du Monténégro, qui n'est que le successeur du Parti communiste monténégrin. En 1990, il devient membre du Parlement du Monténégro (État qui fait alors partie de la République fédérative de Yougoslavie) dont il est président de 1994 à 2001. Dans ces années-là, Marović est l'un des bras droits de Milo Đukanović, chef du gouvernement puis président de la République du Monténégro.

Le 7 mars 2003, Marović est élu par le Parlement pour quatre ans premier président de la nouvelle Communauté d'États de Serbie-et-Monténégro. Il exerce simultanément les fonctions de président du Conseil des ministres du nouvel État.

Le 10 septembre 2003, lors de la visite de son homologue croate Stipe Mesić à Belgrade, Marović présente les excuses officielles de la Serbie-et-Monténégro à la Croatie pour les atrocités commises pendant la guerre d'indépendance. De son côté, Mesić présente lui aussi les excuses officielles de son pays. La position de Marović est particulièrement importante car il est l'auteur du slogan « Une guerre pour la paix » qui a servi de justificatif à l'attaque serbe sur la ville croate de Dubrovnik en 1992.

Le 13 novembre suivant, lors d'une visite en Bosnie-Herzégovine, Marović présente là aussi les excuses officielles de la Serbie-et-Monténégro pour les atrocités commises pendant la guerre. La position de la Bosnie-Herzégovine, qui ne présente de son côté aucune excuse, est largement critiquée par les médias bosniaque et serbe.

La proclamation d'indépendance de la République du Monténégro le 3 juin 2006 et la proclamation de souveraineté du Parlement serbe le 5 juin suivant, entraînent la dissolution des structures étatiques fédérales et mettent fin aux fonctions de Svetozar Marović.

Svetozar Marović est marié et père de deux enfants.