Svetambara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La branche svetambara, shvetambara (IAST śvetāmbara) est un des deux courants du jaïnisme, avec le digambara. Svetambara veut dire: vêtu de blanc, sous-entendu: vêtu d'un habit blanc; car contrairement aux membres du digambara, les croyants ne sont pas nus[1]. Les fidèles du svetambara suivent les mêmes textes majeurs que le mouvement digambara c'est-à-dire principalement le Tattvartha Sutra. La plupart des pratiques, des rituels, des festivals et des pèlerinages sont identiques. Les Digambaras pensent qu'il faut être un ascète nu, un mendiant nu pour ne pas être attaché aux choses matérielles alors que les Svetambaras pensent que le vêtement blanc en coton convient à l'ascétisme. De même les Svetambaras pensent que les femmes peuvent atteindre la libération, le moksha tout autant que les hommes; alors que les Digambaras disent que les femmes doivent renaître pour se libérer du karma. Les points de vue divergent aussi un tant soit peu sur la vie de certains Tirthankaras, les Maîtres éveillés du jaïnisme et leurs disciples[2]. Si les différences peuvent paraître intellectuellement pas seulement mineures, au quotidien dans la vie de tous les jours peu de faits différencient les deux branches du jaïnisme.

Références[modifier | modifier le code]

  1. The A to Z of Jainism de Kristi L. Wiley édité par Vision Books, page 208, ISBN 8170946816
  2. Jainism The World of Conquerors, par Natubhai Shah, volume I, page 72, ISBN 8120819381