Suzuki Shigehide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Suzuki Shigehide (鈴木重秀?) (né en 1546, mort en 1586) est le fils du renommé Suzuki Sadayu, dernier chef des Saika ikki durant les dernières années de l'époque Sengoku du Japon féodal. Ami de Ankokuji Ekei, il est aussi surnommé Magoichi Saika.

Sur les estampes de l'époque d'Edo qui le représentent, son nom est souvent indiqué Suzuchi Hida-no-kami Shigeyuki en raison de la censure stricte de la période, qui interdisait illustration d'événements historiques récents.

Références[modifier | modifier le code]

  • Sansom, George (1961). A History of Japan: 1334-1615. Stanford, California: Stanford University Press.
  • Turnbull, Stephen (2003). Japanese Warrior Monks AD 949-1603. Oxford: Osprey Publishing.
  • Green, Robert (2009). Characteristics of Small Japanese Villages, McGraw Hill Publishing

Source de la traduction[modifier | modifier le code]