Suzuki GT 750

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GT 750
Suzuki GT 750.jpg
La GT 750 et son énorme radiateur de refroidissement
Constructeur Suzuki
Années de production 1971 - 1977
Type Routière
Moteur et transmission
Moteur(s) Deux temps, trois cylindres en ligne, à refroidissement liquide
Démarrage électrique et kick
Cylindrée 739 cm3
Puissance maximale 67 ch à 6 500 tr/min
Couple maximal 7,7 mkg à 5 500 tr/min
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaine
Vitesse maximale 220 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre cadre soude
Suspension avant (débattement) télescopique
Suspension arrière (débattement) amortisseurs
Frein avant tambour 4 cames ∅ 200 mm

double disque ( à partir de 1973)

Frein arrière tambour simple came ∅ 180 mm
Poids et dimensions
Poids à sec 219 kg
Réservoir (réserve) 17 litres

La GT 750 est un modèle de motocyclette du constructeur japonais Suzuki.

La Suzuki GT 750 est la première grosse cylindrée japonaise à bénéficier d'un refroidissement liquide. C'est un trois cylindres deux temps à refroidissement liquide muni d'un radiateur frontal prévu à cet effet. Il existe plusieurs modèles depuis sa commercialisation en 1972 en Europe. Quelques particularités sont, en autres, un écran digital pour le passage des vitesses (non présent sur le premier modèle), un refroidissement liquide de série (bien qu'il existait déjà avant depuis 1927 sur une moto anglaise Scott), un graissage séparé pour le moteur deux temps, et d'autres innovations. C'est une moto qui présente une grande stabilité pour un deux temps et encore aujourd'hui beaucoup de collectionneurs roulent quotidiennement avec ce modèle. Le souci principal de ces motos 750 deux temps est bien sûr la consommation de carburant.

En Europe, elle est connue sous le nom de « bouillotte » (aux USA : « water Bufallo ») ; elle est présentée par Suzuki au salon de Tokyo en 1971 sous une livrée rouge candy. Elle a été fabriquée de 1972 à 1977. Elle a été présentée sous différentes couleurs : violine, bleu, noire, bleu-vert, or, rouge. Le moteur est un trois cylindre deux temps de 749 cm3 de cylindrée, le refroidissement liquide rendant le moteur très souple d'utilisation ainsi que les silents-block fixant le moteur, a contrario des autres modèles similaires des marques concurrentes. Les modèles à partir de 1974 proposent des carburateurs à dépression, ce qui permet une diminution de la consommation de carburant et un meilleur rendement du moteur en général.

En 1972, la GT 750 arrive avec 3 coloris : violine (la plus recherchée), bleu-vert et or (les seules importées iront chez Jacques Roca pour y être modifiées).

Les premières disposent d'un frein à tambour 4 cames. Au vu des performances médiocres/moyennes du frein avant, Suzuki propose un double disque à l'avant gratuitement. Ce « geste commercial » a rendu rares aujourd'hui les motos disposant d'un frein à tambour 4 cames. Sur de telle machine, le frein à tambour initial est très insuffisant pour les performances de cette machine. Suzuki propose alors des freins à disque à l'avant (Roca en France propose des modèles avec des freins à disque à l'arrière).

Le modèle de la 750 GT est utilisé par Barry Sheene lors de ces compétitions ; il en crée même une avec 4 cylindres, qui inspirera la 500 gamma de Suzuki des années après.

GT 750 « personnalisée »