Suzanne Malherbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malherbe.

Suzanne Malherbe
Marcel Moore

alt=Description de l'image Silhouette-personne.svg.
Naissance 19 juillet 1892
Nantes, France
Décès 19 février 1972 (à 79 ans)
Jersey
Nationalité Drapeau de la France Française
Activités Illustratrice

Suzanne Malherbe, née le 19 juillet 1892 à Nantes, morte le 19 février[1] 1972 à Jersey, est une artiste française aussi connue sous le nom de Marcel Moore et dont la vie est liée à celle d'une autre artiste née à Nantes, Lucy Schwob (Claude Cahun).

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine et enfance[modifier | modifier le code]

Suzanne Malherbe est la fille d'Albert Hippolyte Malherbe (1845-1915), médecin, directeur de l'École de médecine de Nantes[2], adjoint au maire de Nantes en 1892, et de Marie Eugénie Rondet (née en 1859), « propriétaire »[3]. Suzanne a un frère, Jean, né en 1890.

Albert Malherbe appartient au milieu politique républicain puisque les deux témoins de la déclaration de naissance de Suzanne sont aussi adjoints, notamment Hippolyte-Étienne Etiennez, futur maire de Nantes (de 1896 à 1899). Suzanne est élevée par une gouvernante alsacienne et connaît très tôt l'allemand.

Relations avec la famille Schwob[modifier | modifier le code]

Albert Malherbe est un ami de Maurice Schwob, directeur du principal quotidien de la ville, Le Phare de la Loire ; Suzanne connaît Lucy Schwob dès le début des années 1900 par des rencontres familiales.

Au cours de l'année scolaire 1908-1909, après un séjour de Lucy en Angleterre en 1907-1908, elles entrent dans une relation amoureuse, clandestine puis semi-clandestine jusqu'en 1917. En 1917, Marie Rondet devenue veuve et Maurice Schwob, divorcé, se marient ensemble ; Suzanne et Lucy habitent dès lors ensemble dans un appartement de l'immeuble du Phare, place du Commerce.

Suzanne s'inscrit à l'École des Beaux-Arts de Nantes en 1915 et suit les cours jusqu'en 1918. Lucy commence ses études seulement en 1918 ; elle s'inscrit à la Sorbonne et part à Paris où Suzanne la rejoint en 1920.

Durant cette période, toutes deux contribuent au Phare de la Loire. Suzanne y tient une rubrique « Mode ». Elles commencent à utiliser leurs pseudonymes de Marcel Moore et Claude Cahun dès les années 1910.

Paris[modifier | modifier le code]

Suzanne Malherbe commence à travailler comme partenaire artistique de Lucy. Elle réalise les illustrations de Vues et visions (1919) et les dix planches de collages des Aveux non avenus (1930) à partir de photographies de Claude Cahun. Cette dernière la photographie souvent, notamment en 1928 devant un miroir, en écho à son autoportrait.

Jersey[modifier | modifier le code]

Chînm'tchiéthe Saint Brélade Jèrri Schwob Malherbe Claude Cahun.jpg

Elles s'installent sur l'île de Jersey en 1937 dans une villa à Saint-Brélade.

L'île est occupée par l'armée allemande en 1940, comme toutes les îles anglo-normandes. Elles participent à des activités de résistance et sont arrêtées par la police allemande avant d'être relâchées.

Après la mort de Lucy en 1954, Suzanne s'installe dans une autre résidence.

Elle se suicide le 19 février 1972.

Hommages[modifier | modifier le code]

En 2005, l'exposition Acting Out : Claude Cahun & Marcel Moore au musée Judah L. Magnes de Berkeley, organisé par Tirza True Latimer, revient sur le travail commun des deux artistes, de même qu'un documentaire de Barbara Hammer, Lover Other.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louise Downie, Don't kiss me. The art of Claude Cahun & Marcel Moore, Aperture, New-York, 2006 (ISBN 1597110256).
  • Tirza True Latimer, Women Together/Women Apart: Portraits of Lesbian Paris, Rutgers University Press, New Brunswick (NJ), 2005 (ISBN 0813535956).
  • François Leperlier, Claude Cahun : l'exotisme intérieur, Fayard, Paris, 2006Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

État civil : Archives municipales de Nantes.
  • Acte de naissance de Suzanne Alberte Eugénie Malherbe : Nantes, 1892, 5° canton, 21 juillet, vue 29 (née deux jours avant)
  • Acte de naissance de Lucy Renée Mathilde Schwob : Nantes, 1894, 5° canton, 26 octobre, vue 39 (née la veille)
Articles
  1. Article de Marie-Jo Bonnet
  2. Article de Georgiana Colvile
  3. Article de Tirza True Latimer

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Date du décès : février et non janvier. Cf. tombeau : Fichier:Chînm'tchiéthe Saint Brélade Jèrri Schwob Malherbe Claude Cahun.jpg
  2. Dépendant de l'université de Rennes.
  3. Acte de naissance de Suzanne Alberte Eugénie Malherbe : Nantes, 1892, 5° canton, 21 juillet, vue 29 ([1].

Sur les autres projets Wikimedia :