Suzanne Joly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Suzanne Joly est une pianiste et compositrice française née à Oran en 1914 et décédée en 2012.

Enfant prodige, elle se produit en Algérie et en France avant de devenir l'élève pour le piano de Lazare-Lévy et Antoinette Véluard, pour l'écriture d'Olivier Messiaen et de Jean Roger-Ducasse au Conservatoire de Paris, de son vrai nom Suzanne Obadia, épouse du peintre Louis Joly, elle a écrit une œuvre musicale abordant tous les genres : Petite Suite pour orchestre (1942)[1] ; Sérénade ; Fantaisie concertante pour piano et orchestre (1944-48)[2]'[3] ; Rupestre pour orchestre (1968)[4] ; Mélodies (Paul Verlaine, Andrée Brunin,...) ; Ode à la Jeune Fille (1968) ; Quatuor à cordes ; Thème, Variations et Allegro Fugato pour piano seul (1956) ; etc.

Décédée à Paris en 2012, elle repose au cimetière de Bagneux.

Une grande partie de ses archives est déposée au Centre International Albert Roussel.

Notes et références[modifier | modifier le code]