Suutei tsaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Suutei tsaï, tel que présenté à Hohhot, en Mongolie intérieure

Le suutei tsaï (mongol cyrillique : сүүтэй цай) est le thé au lait (généralement de jument ou moins traditionnellement, de vache), salé, parfois un peu de beurre auquel on ajoute souvent du millet frit, typique des traditions mongoles. Il est surtout consommé en Mongolie, en Mongolie-intérieure, et dans les autres aires géographiques de culture mongole ou influencées par celle-ci ; Kazakhs, Kyrgyzs.

Préparation[modifier | modifier le code]

L'eau est portée à ébullition. A ce moment-là, le thé est ajouté. Après quelques minutes, on ajoute le lait et le sel; puis on aère longuement. On peut également y ajouter des morceaux de beurre, ou bien une cuillerée de farine.

On emploie du lait de vache, de yack ou de jument.

Le thé utilisé est à l'origine en brique, plus facile à transporter. Aujourd'hui, les Mongols utilisent n'importe quel thé en vrac.

On peut aujourd'hui trouver ce type de thé, en sachets de poudre lyophilisés, prêt à être mélangé à de l'eau bouillante.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :