Susana Seivane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seivane1.jpg

Susana Seivane, née le à Barcelone, est musicienne galicienne, joueuse de cornemuse et chanteuse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est l’héritière d’une des plus prestigieuses familles dans le monde de la cornemuse de Galice, la famille Seivane.

Elle commence son parcours musical à l’âge de trois ans. Sous l’aile de son père, Álvaro Seivane et influencée par les grands maîtres cornemuseurs, comme son grand-père Xosé Manuel Seivane, Ricardo Portela et Moxenas, elle s’est gagnée le respect et l’admiration du monde de la cornemuse et de la musique traditionnelle de Galice.

Son style authentique transparaît aujourd’hui dans sa manière de jouer et synthétise le style "enxebre" (style traditionnel) des anciens cornemuseurs. Elle joint à cet héritage remarquable l’influence d’autres musiques et s’est pour cela entourée de jeunes musiciens qui apportent une grande fraîcheur et originalité à son spectacle.

Discographie[modifier | modifier le code]

En 1999, elle enregistre son premier disque : Susana Seivane, produit par Rodrigo Romaní, un des membres fondateurs de Milladoiro. Cet enregistrement, constitué de thèmes traditionnels et de compositions d’artistes galiciens, l’a conduite à être invitée sur les meilleurs scènes du folk national et international où elle a remporté succès et élogieuses critiques. Son premier disque est paru en Europe, aux États-Unis et au Canada.

En 2001, son deuxième travail Alma de Buxo, qu’elle a elle-même produit avec le conseil artistique de Rodrigo Romaní, consolide sa réputation d’artiste galicienne reconnue dans le monde folk. Ont collaboré à ce disque des artistes renommés tels que, entre autres, Uxia Senlle, Kepa Junquera ou Rodrigo Romaní. On y remarque notamment la collaboration de son grand-père Xosé Seivane. Ce qui apporte grande nouveauté et richesse à ce disque, c’est surtout l’incorporation d’instruments tels que la batterie ou même la basse électrique.

En 2001, elle est également l’une des cinq finalistes des Indie Awards, les prestigieuses récompenses offertes chaque année par l’Association de musique indépendante des États-Unis (AFIM), dans la catégorie du meilleur artiste de musique contemporaine du monde.

En 2004, Susana Seivane participe à l’enregistrement de l’album du Bagad Kemper : Sud-Ar Su, tout en collaborant également dans quelques concerts importants du Bagad Kemper.

La même année, elle sort son troisième travail Mares de Tempo, dans lequel, sans abandonner la tradition et les racines de la musique galicienne, elle a voulu introduire un nouvel instrument : sa voix. Ce troisième travail, rempli de collaborations de musiciens reconnus de Galice, est accompagné d’un DVD qui permet de voir Susana Seivane tant sur scène, que en dehors de celle-ci. Mares de Tempo est un titre extrait de l’œuvre du poète galicien Celso Emilio Ferreiro : Longa noite de pedra. Il s’agit d’une réflexion sur le temps qui passe et sur la perte de ce dernier dans des choses banales.

En 2010, elle publie Os soños que volven, où elle fait revivre une partie de ces mélodies qui l'ont accompagnées tout au long du chemin, la bande originale de sa vie, que d’une façon ou d’une autre le touchent plus particulièrement sont présents.

Festivals et tournées significatifs[modifier | modifier le code]

Susana Seivane joue dans les festivals internationaux les plus importants comme : le Festival Celtic Connections en Écosse, le Festival Rudolstadt en Allemagne, le Dranouter Fest en Belgique, Irish Festival en Italie, le Festival interceltique de Lorient, le Festival de Brampto, le Eastleigh Summer Music Festival, le Cambridge Folk Festival en Grande-Bretagne, le Malahide International Festival of Piping & Drumming de Dublin en Irlande, etc.

La France a toujours donné à Susana Seivaneun grand accueil : Paris, Nantes, Lyon, etc., Les Irlandas de Juvisy sur Orge, le Festival du bout du Monde et le Festival de La Saint Loup à Guingamp, etc.

Elle voyage à travers le monde : Union européenne, Argentine, Uruguay, Danemark, Suisse, Pays-Bas, etc.
Elle joue dans les festivals connus en Espagne : Festival folk de Getxo, Mercat de la música viva de Vic, Mar de Músicas de Carthagène, festival Mendébala de Biscaye, festival folk de Ségovie, San Froilán de Barcelone, Karrantza de Biscaye, festival folk de Cantabrie.
En Galice, elle est invitée dans toutes les provinces : festival do mundo celta d'Ortigueira, San Froilán de Lugo, festas de Maria Pita, Praza maior d'Ourense, Praza da Quintana de Saint-Jacques-de-Compostelle, Pontevedra...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]